Restez connecté

Actualité Monde

46 pays renouvellent leur soutien à la Chine dans sa persécution des Ouïghours

La Rédaction D&M

Publié

le

Pays musulmans soutien Chine

Il y un an, nous vous parlions du soutien apporté par 37 pays dont plusieurs pays musulmans à la Chine dans sa politique de persécution des musulmans du Turkestan oriental occupé (province du Xinjiang). Cette année encore, lors de la 44e session du “Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies” qui s’est tenue à Genève, ce sont 46 pays qui ont “exprimé leur soutien en faveur des actions chinoises d’anti-terrorisme et de déradicalisation dans la région autonome Ouïghoure du Xinjiang” selon les termes de la propagande chinoise.

Dans une déclaration commune de ces 46 pays lue par le représentant de la Biélorussie, les signataires approuvent la politique menée par le gouvernement chinois dans «sa lutte contre le terrorisme et le séparatisme.»

«Nous notons avec préoccupation que le terrorisme, le séparatisme et l’extrémisme ont causé d’énormes dégâts aux personnes de tous les groupes ethniques du Xinjiang, en Chine, et ont gravement porté atteinte à leurs droits fondamentaux», affirment les signataires.

«Nous notons avec satisfaction que la Chine a pris une série de mesures en réponse aux menaces, conformément à la loi, pour protéger les droits humains de tous les groupes ethniques du Xinjiang», indiquent-ils encore. Plus loin, les États se félicitent qu’il n’y ait eu «aucune attaque terroriste au Xinjiang au cours des trois dernières années», décrivant un indicateur de «la sécurité et la stabilité qui ont été restaurées au Xinjiang.»

Plusieurs régimes de pays musulmans figurent dans cette liste (il est important de distinguer les régimes despotiques des peuples qu’ils gouvernent d’une main de fer). Parmi lesquels : l’Arabie Saoudite, l’Égypte, les Émirats Arabes Unis, le Bahreïn, la Syrie, le Pakistan, le Yémen, les Comores, l’Irak, le Niger, le sultanat d’Oman, l’Autorité Palestinienne et le Soudan. Contrairement à la déclaration de soutien de l’an dernier, l’Algérie et le Qatar ne figurent pas sur celle de cette année.

CAMPS DE CONCENTRATION

Pour rappel, entre un et trois millions de musulmans essentiellement de l’ethnie ouïghoure sont détenus dans des camps de concentration où les pires atrocités psychologiques leur sont infligées. Ces derniers sont forcés de consommer du porc, de boire de l’alcool et de renier leur foi. Des témoins rapportent également des prélèvements d’organes sur des vivants comme sur des morts, et des femmes anciennement détenues racontent avoir été stérilisées de force dans les camps. Comme des images d’un autre temps, les prisonniers sont amenés dans ces camps menottés par voie ferroviaire. Les villages sont vidés, les mosquées sont désertées lorsqu’elles ne sont pas rasées ou transformées en bars ou en bureaux pour le PCC ou en lieux touristiques.

Ceux qui ne sont pas emprisonnés sont contraints d’accueillir dans leur domicile des agents du gouvernement qui les espionnent chez eux, dorment avec les épouses des hommes enfermés.

Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Publicité
Publicité

CHRONIQUES SARRASINES

HISTOIRE

Publicité

Les plus lus