Restez connecté

Chroniques

L’Afghanistan, cimetière des empires

Publié

le

Afghanistan cimetière des empires

Quand les Britanniques pénètrent Kaboul en 1255H (1839G) pour y placer leur émir, les Afghans fomentent immédiatement une révolte. Les embuscades contre l’occupant s’accumulent, des officiers anglais sont tués, ainsi de l’émir. Dans la plus totale des débandades, les Britanniques doivent quitter le pays, moins de deux ans après leur arrivée au mois de janvier 1842G (1257H). Ils sont 16 000 à prendre le chemin pour Jalalabad. Mais une embuscade les arrête en cours de route. Harcelés depuis les montagnes, les Britanniques sont tous tués ou faits prisonniers lors d’une sanglante bataille de Gandamak. Sur les 16 000, un seul parvient à s’enfuir. Il s’agit d’un médecin répondant au nom de Brydon. Le reste des survivants finissait en esclave. Dōst Muḥammad revenait sur son trône, l’Émirat venait de bouter l’Empire le plus puissant du monde.

Le 24 décembre 1979 (4 safar 1400H), l’URSS, bastion du communisme, déclarait la guerre à l’Afghanistan. Envahi par plus de 120 000 soldats équipés de chars et hélicoptères, l’Afghanistan et ses moudjahidines se défendront jusqu’à repousser les Soviétiques neuf années plus tard, après des milliers de morts. C’est le moment de gloire du commandant Massoud et l’heure où l’Ouest se passionne pour ces « soldats d’Allāh ». En 1417H (1996G), des étudiants, les Talibans, prennent le pouvoir depuis Kaboul en proclamant la naissance d’un Émirat islamique. Virant les moudjahidines, depuis contestés pour leur violence et corruption, les Talibans promettent d’en finir avec le despotisme des uns et la sécularisation du pays. Mais pour leur refus de livrer Ben Laden, et pour des raisons géopolitiques, les USA finissent par leur déclarer la guerre.

En 1422H (2001G), une coalition armée menée par les Américains envahissait le pays avant de mettre au pas l’Émirat. Mais la résistance s’active et c’est une guerre de 20 ans qui démarrait. Depuis les montagnes, parfois pieds-nus et équipés d’AK-47, les Talibans font vivre un enfer aux forces étrangères, jusqu’à les pousser à la reddition, un 29 février 2020. Six mois plus tard, les Talibans reprenaient l’intégralité du pays. Nation, à long terme, jamais soumise depuis que l’islam y est loi, l’Afghanistan a gagné le surnom de « cimetière des Empires » et une réputation d’invincibilité. Terre d’illustres figures de l’Islam, l’Afghanistan serait aussi, selon des Hadiths du Prophète Muḥammad (), le lieu d’où partira l’armée qui, à la fin des temps, accompagnera le Mahdī, laquelle ira combattre l’Antéchrist et réhabiliter l’islam où il n’est plus.

Sarrazins

Photo : char soviétique abandonné dans la vallée du Panshir. Crédit : © shutterstock

Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Publicité
Je commente

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Publicité

CHRONIQUES SARRASINES

HISTOIRE

Publicité

Les plus lus