Restez connecté

Actualité

Des mosquées produisent des masques en tissu

La Rédaction D&M

Publié

le

Mosquée Vénissieux masques tissu

Partout en France les actions de solidarité se multiplient, envers le personnel soignant, entre voisins, au sein d’un même quartier ou d’une même ville. Certaines mosquées ont transformé leurs locaux en ateliers pour fabriquer des masques. Voici quelques exemples (non exhaustifs) :

A Mulhouse, ville durement touchée par le covid-19, des initiatives ont été entreprises par les mosquées pour apporter leur soutien aux personnels soignants. Depuis mercredi le Grand Palais Gluck (salle des fêtes) a été en partie transformée en atelier de confection de masques par son propriétaire Ozkan Aslan. Plusieurs associations musulmanes turques ont pris en charge le coût des matières premières. Les bénévoles s’activent pour coudre ce produit devenu précieux, “Le but est de fabrique 1000 masques par jour”, espère Mr Aslan. Les masques seront remis à la municipalité qui les remettra à son tour aux établissements hospitaliers, aux professionnels de santé ainsi qu’aux particuliers.

Dans le Rhône, une partie des locaux de la mosquée Eyüb Sultan de Vénissieux a été transformée en atelier pour produire des masques en tissu. L’objectif est de confectionner 5 000 masques, plus de 2 000 ont déjà été produits. En une semaine, l’objectif devrait être atteint. Cette initiative intervient après un appel le 8 avril, de la ville aux couturiers citoyens pour produire 15 000 masques en tissu destinés aux associations et structures de personnes âgées et handicapées de la commune.

Mosquée Vénissieux masques tissu

A Rouen, l’Association Culturelle Turque a décidé de produire des sur-blouses destinées aux personnels du CHU de Rouen, une activité qui a lieu au sein même de ses locaux, fermés au culte comme toutes les autres mosquées et salles de prière à travers le pays. Même initiative du côté de la mosquée turque de Thonon-les-Bains ou encore celle de Valenton.

A Nantes, la grande mosquée Assalam va transformer elle aussi ses locaux en atelier pour fabriquer des masques en tissu, en partenariat avec l’association Devoir d’Agir. La distribution sera gratuite.

Dans cette crise sanitaire sans précédent, la communauté musulmane a été extrêmement impliquée dans diverses initiatives qu’il convient de saluer. Dans un hadith rapporté par At-tabarani, le prophète (Paix et Salut sur lui) dit : [Les gens les plus aimés par Dieu sont ceux qui sont les plus utiles aux autres].

Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Publicité
Publicité

CHRONIQUES SARRASINES

HISTOIRE

Publicité

Les plus lus