Restez connecté

Actualité

Éric Zemmour reçoit le soutien d’Emmanuel Macron

La Rédaction D&M

Publié

le

Zemmour Macron

Victime d’insultes proférées contre lui par un jeune individu vendredi dernier dans les rues de Paris, le délinquant multirécidiviste Éric Zemmour a reçu une vague de soutien de la sinistre classe politique française, à sa tête le président Emmanuel Macron.

En pleine crise du coronavirus qui a déjà tué plus de 25 000 personnes en France et calamiteusement gérée par l’exécutif, Macron a jugé bon de passer 45 minutes au téléphone avec ce “polémiste” qui incite à la guerre civile dans le pays. Après cet entretien, ce dernier a salué “l’élégance du geste”. “Il m’a demandé comment ça allait. Et puis, la discussion s’est engagée et on s’est rendus compte que nos désaccords étaient profonds et qu’il fallait un peu de temps pour les élucider donc nous avons parlé longtemps”, a-t-il déclaré sur CNews.

Condamné à deux reprises pour provocation à la haine raciale, Éric Zemmour a de nouveau été jugé le 22 janvier dernier suite à l’ouverture par le parquet de Paris d’une enquête pour «injures publiques» ainsi que «provocation publique à la discrimination, à la haine, ou à la violence» sur «une personne ou un groupe de personnes, en raison de leur origine ou de leur appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée» après son discours raciste et islamophobe à la convention de la droite le 28 septembre 2019.

Lors de ce discours, Eric Zemmour a qualifié les immigrés de «colonisateurs» et dénoncé l’«l’islamisation de la rue», affirmant notamment que «tous nos problèmes aggravés par l’immigration sont aggravés par l’islam».

Publicité
Publicité

CHRONIQUES SARRASINES

HISTOIRE

Publicité

Les plus lus