Restez connecté

Actualité

Au travail, Mohamed devait s’appeler… Antoine

La Rédaction D&M

Publié

le

Au travail, Mohamed devait s'appeler... Antoine

«Lors du dernier entretien, mon futur patron me dit : ‘il faudra changer de prénom’ ». Mohamed, 63 ans, a travaillé comme responsable des ventes dans la société Intergraph France pendant vingt ans. Lors de son embauche, ses supérieurs hiérarchiques ont considéré qu’il valait mieux qu’il s’appelle Antoine dans le monde de l’entreprise. Mohamed Amghar souhaite aujourd’hui attaqué l’entreprise en justice. Il considère qu’il a été victime de racisme : «C’était une situation épouvantable, je n’ai jamais eu aucune explication, ni aucune justification de leur part».

Source : Le Parisien
Crédit photo : capture d’écran/vidéo

Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Publicité
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Avatar

    karr

    31 décembre 2019 à 0 h 09 min

    Comme nombre bon nombre de personnes je reçois régulièrement des appels téléphoniques de personnes travaillant pour des courtiers d’assurance ou d’autres démarches,malgré un fort accent les personnes qui me contactent se présentent avec un nom tout à fait franchouillard.
    Nous savons tous qu’il s’agit de plateformes téléphoniques situées hors de notre territoire,il me semble que ces personnes n’ont pas d’état d’âme,il s’agit certainement d’une condition qu’ils acceptent sans trop de difficultés.
    Si j’étais dans la nécessité de prendre un autre prénom pour obtenir un emploi je ne ferais aucune difficulté,à la condition que cet emploi m’amène à démarcher vers un pays étranger.
    Pour quelle raison cet homme porte-t-il plainte et non les démarcheurs cités plus haut?

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Publicité

CHRONIQUES SARRASINES

HISTOIRE

Publicité

Les plus lus