Restez connecté

Actualité Monde

Italie : un projet de mosquée à proximité de la Tour de Pise

La Rédaction D&M

Publié

le

Mosquee Pise Italie

En Italie, la bataille des musulmans de Pise pour la construction d’une mosquée a connu ces derniers jours un nouveau rebondissement. Saisi par le Centre Culturel Islamique de Pise, le Tribunal Administratif Régional de Toscane a désavoué la municipalité dirigée par Michele Conti affilié au parti xénophobe de La Ligue. La municipalité avait récemment voté une délibération permettant d’aménager un parking sur le terrain qui devait accueillir la future mosquée, situé à 400 mètres de la célèbre tour penchée construite en 1173 et qui accueille chaque année plus de de 3 millions de visiteurs.

Soutenu par le chef du parti d’extrême droite Matteo Salvini, le maire Michele Conti se dit même prêt à s’auto-enchaîner pour empêcher ce projet de voir le jour. Pour la député européenne de ce parti Susanna Ceccardi “la construction d’une mosquée à quelques mètres d’un des symboles du christianisme et dans une ville qui a la croix sur son emblème est un défi à notre identité”. Une prétendue défense de l’identité chrétienne franchement désavouée par l’Église catholique locale qui rappelle par la voix de Monseigneur Severino Dianich, théologien de renom et responsable des activités culturelles du diocèse de Pise, que “la grande tradition culturelle de la ville de Pise qu’il faut aujourd’hui défendre, est plutôt celle d’une ville cultivée, ouverte dans ses études et ses créations artistiques, hier comme aujourd’hui”.

En 2013, le Centre Culturel Islamique de Pise avait fait acquisition d’une parcelle de terrain de 3 110 m² située à 400 m² de la tour penchée et la cathédrale de Pise pour y bâtir un centre islamique comprenant une mosquée et un centre culturel. Le coût du projet est estimé à 4,3 millions d’euros.

Publicité
Publicité

CHRONIQUES SARRASINES

HISTOIRE

Publicité

Les plus lus