Restez connecté

Brèves

Pour une élue des Yvelines, si la grève dure c’est à cause des musulmans

La Rédaction D&M

Publié

le

Agnes Cerighelli islamophobie

Agnès Cerighelli est une conseillère municipale d’opposition de la ville Yvelinoise de Saint-Germain-en-Laye. Ouvertement islamophobe et adepte de la théorie du “grand remplacement” qui a inspiré le terroristes de Christchurch entre autres, cette adhérente du mouvement macroniste “La République En Marche” s’est fendue jeudi de plusieurs tweets dont deux ont attiré l’attention des internautes indignés de ses “dérapages” à répétition. Pour elle, “la majorité des agents de la RATP sont arabo-musulmans” qui “méprisent Noël”, font du “prosélytisme” et considèrent “les usages comme du bétail”. Et de faire le lien entre la grève, ces agents prosélytes et l’approche de Noël. En d’autres mots, les agents musulmans de la RATP continuent de faire grève pour empêcher les français de fêter Noël correctement, car eux ne le fêtent pas.

Pour Agnès Cerighelli qui est par ailleurs propriétaire de l’agence de communication/conseil en RH “Elocutio”, la “prime de Noël est versée majoritairement à des personnes qui méprisent Noël”, à savoir les musulmans.



Jusqu’à maintenant, aucune plainte n’a été déposée contre cette prêcheuse de haine. Elle continue à être payée avec l’argent du contribuable. La Ville de Saint-Germain-en-Laye a condamné dans un communiqué ces propos, “Il n’est plus acceptable qu’elle soit associée à notre ville connue pour son ouverture et sa bienveillance”, écrit le maire Arnaud Péricard.

Publicité
Publicité

CHRONIQUES SARRASINES

HISTOIRE

Publicité

Les plus lus