Restez connecté

Brèves

Pour le Tribunal Rabbinique de Marseille, les fêtes de fin d’année sont des événements “étrangers à l’histoire juive”

La Rédaction D&M

Publié

le

Consistoire Israélite de Marseille Noel

Dans une note publiée par le Beth Din de Marseille (service Cacherout du Consistoire Israélite), il est demandé aux restaurants et établissements cacher “sous surveillance rabbinique” de s’abstenir de l’organisation des soirées à l’occasion des fêtes de fin d’année du calendrier grégorien (Noël et la Saint-Sylvestre).

“Le Beth Din de Marseille, en harmonie avec les autorités rabbiniques mondiales, juge inadéquat de proposer des soirées à thème, organisées les 24 et 31 décembre, dates où la majeure partie des nations fête des événements étrangers à notre histoire, écrit le Beth Din dans un communiqué publié sur la page Facebook du Consistoire Israélite de Marseille. Et de rappeler que l’organisation des soirées dansantes mixtes n’est pas conforme à la loi juive quelque soit la date de leur organisation. “Nous vous encourageons à organiser des soirées ‘spécial hanoukka’ conformément à nos traditions et nos valeurs juives” poursuit le communiqué.

Consistoire Israélite de Marseille Noel

Publicité
Je commente

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

leo ipsum lectus sem, nec Lorem velit, leo. ante. Donec diam