Restez connecté

Actualité

L’État fait fermer temporairement l’IESH de Paris

La Rédaction D&M

Publié

le

https://www.desdomesetdesminarets.fr/wp-content/uploads/2019/11/IESH-Paris-fermee.png

L’Institut Européen des Sciences Humaines de Saint-Denis est fermé depuis mercredi 27 novembre sur ordre de la préfecture du 93 pour des “raisons de non conformité aux norme de sécurité”. Cette décision intervenait après le passage de la commission de sécurité en octobre qui avait émis des réserves. A la suite de ces conclusions, l’institut a dû fermer quelques salles et des travaux ont été entamés pour se mettre aux normes. Malgré cela, un arrêté de fermeture a été reçu mardi.

Ces contrôles renforcés des normes de sécurité ciblent particulièrement les établissements musulmans. Ce n’est d’autre que la mise en route du plan élaboré par le ministre de l’intérieur Christophe Castaner pour mener sa “reconquête républicaine” des quartiers “communautarisés”. La préfecture du 93 a déjà fait fermer au moins trois mosquées ces derniers mois dont deux à Saint-Denis et une à Aulnay-sous-Bois officiellement pour des “raisons de sécurité”.

Depuis février 2018, les pouvoirs publics se vantent d’avoir fermé 133 commerces et bars (bars radicalisés), 13 lieux de culte, 9 établissements culturels et associatifs et 4 écoles musulmanes. “Cette méthode, nous allons l’appliquer à l’ensemble des départements pour mener une reconquête républicaine. Je vais mobiliser tous les services de l’État, précise le ministre de l’intérieur. Les préfets devront utiliser tous les outils à leur disposition, comme les contrôles de l’hygiène ou de l’accessibilité, la réglementation des activités sportives ou de l’accueil des mineurs, la lutte contre les fraudes. Nous avons fermé plus de mosquées radicales en utilisant la législation de droit commun qu’à travers la loi de lutte contre le terrorisme”, observe Christophe Castaner.

Publicité
Publicité

CHRONIQUES SARRASINES

HISTOIRE

Publicité Enter ad code here

Les plus lus