Restez connecté

Actualité

L’Université de Cergy demande à ses professeurs de signaler les étudiants présentant des “signaux faibles” de radicalisation

La Rédaction D&M

Publié

le

Appel a la delation université de Cergy

Une semaine après l’appel d’Emmanuel Macron à «savoir repérer à l’école, au travail, dans les lieux de culte, près de chez soi, les relâchements, les déviations, ces petits gestes qui signalent un éloignement d’avec les lois et valeurs de la République», on apprend via les réseaux sociaux qu’un formulaire pour remonter les “signaux faibles” a été distribué aux professeurs de l’Université de Cergy par cette dernière. Clément Carbonnier, maître de conférence de cette université a dénoncé sur son compte Twitter cette initiative.

Parmi ces signes : absentéisme récurrent aux heures de prière/le vendredi, port d’une djellaba ou port de pantalon dont les jambes s’arrêtent à mi-molets, port de la barbe sans moustache, apparition du port d’un voile, arrêt de consommation de boissons alcoolisées, arrêt soudain de consommation de nourriture à base de porc, consommation récente de produits halal, arrêt de faire la fête, intérêt soudain pour l’actualité nationale et internationale.

Ce nouvel appel à la délation a provoqué l’émoi sur les réseaux sociaux. En début de soirée, un communiqué a été publié par l’université pour tenter de justifier son appel à signaler les “signaux faibles” de radicalisation.

Les plus lus