Restez connecté

Multimédia

VIDÉO. Quand l’Adhan résonne dans le ciel de Tokyo

La Rédaction D&M

Publié

le

La communauté musulmane au Japon est ultra-minoritaire et est vieille de plus de 100 ans, en témoigne la première mosquée de l’archipel édifiée en 1935 à Kobé. Le nombre de mosquées ne cesse d’augmenter (entre 100 et 200 mosquées et salles de prière) en parallèle de l’augmentation du nombre de musulmans.

La principale mosquée du pays se trouve au centre de la capitale Tokyo. Tokyo Camii est bâtie sur trois étages pour une superficie de 1.477 m². Son dôme principal, haut de 23,25 m, est soutenu par six piliers, tandis que le minaret mesure 41,48 m de haut. Elle fut inaugurée le 12 mai 1938, en même temps qu’une école, par des immigrants tartares ayant fui la Russie après la révolution d’Octobre.

Adhan à la mosquée centrale de Tokyo

En 1986, la mosquée reçoit un avis de démolition en raison de graves défauts structurels. Avec le soutien de la présidence des Affaires religieuses (en) de Turquie, la construction d’un nouveau bâtiment commence en 1998. Deux ans plus tard, le 30 juin 2000, la nouvelle mosquée est inaugurée.

Adhan à la Mosquée Centrale de Tokyo

La Rédaction D&M

Les plus lus

risus. leo. libero tristique ut pulvinar eleifend dictum neque. quis, adipiscing velit,