Restez connecté

Actualité Monde

Inde : un état s’apprête à fermer toutes ses écoles musulmanes, au nombre de 700

La Rédaction D&M

Publié

le

Inde Assam ferme madrassa

Il n’y aura bientôt aucune école islamique dans l’état indien de l’Assam. Le parti nationaliste hindou BJP qui dirige cet état justifie sa décision par le fait que ces écoles sont “inutiles et non laïques”, elles seront transformées en écoles non confessionnelles qui ouvriront le 1er avril prochain. Les autorités locales ont en suite prévu de s’attaquer aux madrassas privées, qui devront prouver qu’elles ne dispensent pas un enseignement trop religieux. L’Etat de l’Assam compte près de 30 millions d’habitants dont plus de 34 % appartiennent à la communauté musulmane.

Depuis l’arrivée au pouvoir des nationalistes hindous, les lois islamophobes et discriminantes envers les musulmans se multiplient. En décembre 2019, une loi facilitant la naturalisation de tous les réfugiés de toutes les confessions (sauf les musulmans) était adoptée par la parlement. D’autres états comme l’Uttar Pradesh dirigé par le moine hindou fanatique Yogi Adityanath ont adopté la loi dite “Love Jihad”, ces supposées conversions forcées des femmes hindoues à l’islam.

Encouragés par ce climat propice à la haine du musulman, des milices hindous ou de simples individus fanatisés s’en prennent régulièrement à des membres de la communauté musulmane, à leurs biens et leurs mosquées. Ces extrémistes les accusent parfois de propager le coronavirus. L’an dernier, des appels au boycott des commerces tenus par des musulmans étaient lancés par des élus locaux. Plusieurs hôpitaux avaient par ailleurs refusé de prendre en charge des patients musulmans.

Précisons enfin que la Macronie jouit d’excellentes relations avec le gouvernement d’extrême droite au pouvoir en Inde. Fin novembre, l’ambassadeur du “pays des lumières” a rencontré le dirigeant de l’Uttar Pradesh, également moine hindou extrémiste ouvertement islamophobe et impliqué dans des violences contre la minorité musulmane.

Publicité
Publicité

CHRONIQUES SARRASINES

HISTOIRE

Publicité

Les plus lus