Restez connecté

Écoles musulmanes

Kouba, projet d’école élémentaire musulmane à Belfort

La Rédaction D&M

Publié

le

ecole musulmane Kouba Belfort

Kouba, c’est le nom de la future première école musulmane de Belfort. Comme une centaine d’autres projets de ce type en France, il est né d’une volonté d’offrir aux élèves un enseignement de qualité, adapté à leurs besoins et conforme à leur foi. A Belfort comme ailleurs, la demande des parents est forte et malgré une forte communauté musulmane (estimé à 8 000 membres) dans la Cité du Lion et les villes voisines, il n’existe aucun établissement musulman privé. D’où le projet Kouba.

Imaginé il y a six ans et porté par la section locale de la Confédération Islamique du Millî Görüş (CIMG) qui gère déjà la mosquée du même nom, le projet prévoit l’aménagement d’un bâtiment situé à côté de la mosquée pour en faire une école élémentaire. “Nous avons acquis ce bâtiment en 2012. Au début, l’idée était simplement d’agrandir la mosquée en y ajoutant des salles de réunion et de classe pour l’enseignement du weekend, explique Sinan DUGANYIGIT, président de la CIMG de Belfort. Par la suite, dans le projet de notre fédération à l’échelle européenne, l’accent est mis sur la construction d’écoles après les mosquées.”

Les travaux débutés en 2018 sont entièrement assurés par des bénévoles, ce qui a permis à l’association d’économiser jusqu’à 350 000 euros aujourd’hui. Le gros œuvre est achevé à 80%, mais le plus dur reste encore à faire puisque les autres travaux nécessitant l’intervention des entreprises avec un budget conséquent estimé à 400 000 euros. Une cagnotte a été lancée récemment pour permettre de collecter des fonds en ligne.

“L’objectif initial était d’ouvrir pour 2019 mais pour des raisons financières le projet a pris du retard… Nous espérons ouvrir une première classe de CP pour la rentrée 2021, puis toutes les autres classes jusqu’au CM2 progressivement jusqu’en 2023”, indique Sinan DUGANYIGIT.

La future école privée qui sera hors contrat avec l’État est affiliée à un réseau d’écoles musulmanes, l’UEPM. “Fondée en 2016 pour fédérer des établissements privés musulmans autour de valeurs communes, telles que le respect et la dignité des personnes, l’épanouissement de la personnalité, la réussite de chacun, l’éducation à la responsabilité et à la citoyenneté”, l’UEPM dépend de la puissante Confédération Islamique du Millî Görüş (CIMG) qui compte déjà plusieurs établissement fonctionnels comme le groupe scolaire la Maison d’Alarqam à Vénissieux, le groupe scolaire Eyyûb Sultan à Strasbourg, le groupe scolaire Bellevue Muhammed Hamidullah à Clichy, le groupe scolaire La Lumière du Savoir à Corbeil-Essonnes & l’école primaire La Plume Bleue à Villefranche-sur-Saône. D’autres établissements sont en cours de projet, Bordeaux, Albertville, Metz, Besançon et Rennes.

Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Les plus lus

et, pulvinar ut nec elementum Curabitur Lorem