À la rencontre des musulmans de Rio de Janeiro

Bilal Muezzin
  •  
  •  
  •  

Il n’existe pas de statistiques officielles sur le nombre de musulmans au Brésil, celui-ci oscillerait entre 1 et 3 millions dans un pays qui compte 203 millions d’habitants, catholiques à l’écrasante majorité. Premier pays catholique du monde, l’islam y reste une religion très minoritaire, néanmoins elle connaît une croissance fulgurante depuis les années 2000, en particulier après les attentats du 11 septembre 2001 en témoigne le nombre de mosquées qui a quadruplé en 15 ans.

Si la ville de São Paulo est le centre névralgique de la communauté musulmane au niveau national, d’autres villes abritent des communautés moins importantes. A Rio de Janeiro, on compte 500 familles musulmanes dont 85% sont des brésiliens convertis. Fondée en 1951 par des immigrés venus du Moyen-Orient (palestiniens, syriens et libanais), la Mesquita da Luz actuellement située dans le quartier de Tijuca au nord de la ville, reçoit une centaine de fidèles chaque vendredi pour la prière de Jumu’a dans une ambiance fraternelle et conviviale. Un repas est servi chaque vendredi pour tisser les liens entre les membres de la communauté.

Pendant les jeux olympiques et paralympiques de 2016, la mosquée a non seulement reçu des visiteurs et des sportifs musulmans pour les activités rituelles, mais elle a aussi participé aux activités du Centre œcuménique construit dans le village olympique, lieu de résidence des athlètes, en proposant des services religieux. Des membres de la communauté, notamment les autorités, se déplaçaient quotidiennement pour organiser des prières collectives et donner des informations générales aux athlètes musulmans.(1)

Mesquita da Luz Rio de Janeiro

Mesquita da Luz Rio de Janeiro

Crédit photos : Globe Brothers


  •  
  •  
  •  
Bilal Muezzin
La Rédaction D&M
A propos La Rédaction D&M 1852 Articles
Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*