“Ils n’ont toujours pas de mosquée ! combattons leur islam et tout ce qui va avec”, une élue de Rambouillet se lâche

Bilal Muezzin
  •  
  •  
  •  

Patricia Guilbaud est une élue de Rambouillet où elle siège au Conseil Municipal sous l’étiquette de “Debout la France” le parti de Nicolas Dupont-Aignan qu’elle a rejoint il y a un an après avoir claqué la porte du Rassemblement National (ex-FN).

Après l’adoption par le Sénat jeudi d’un amendement interdisant spécifiquement aux femmes voilées d’accompagner leurs enfants en sortie scolaire, elle s’est félicitée de cette adoption qui permettrait aux “bâchés” (NDLR : femmes voilées) de rester à la maison.

Cette élue qui siège au sein de plusieurs commissions à Rambouillet revendique ouvertement son islamophobie. Dans un tweet récent qu’elle a effacé depuis que nous le révélions, elle se vante d’être dans une ville (NDLR : Rambouillet) sans mosquée. “A nous de ne pas baisser notre froque, nous on ne se laisse pas faire à Rambouillet ! Ils (NDLR : les musulmans) n’ont toujours pas de mosquée ! Combattons leur islam et tout ce qui va avec !”.


  •  
  •  
  •  
Bilal Muezzin
La Rédaction D&M
A propos La Rédaction D&M 1849 Articles
Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

5 Commentaires

  1. Une pétition est en ligne
    Pouvez-vous m’aider en signant cette pétition ?
    http://chng.it/fTXmQVmH
    Tous les parents ont le droit d’ accompagner leurs enfants lors des sorties scolaires

    Guémar K a lancé cette pétition adressée àDéputé.e.s de l’Assemblée Nationale et à Mr Emmanuel MACRON président de la république française.

    Chaque individu porte en lui sa foi et a le droit de l’afficher, ceci n’est en rien un écart au règlement intérieur de l’école quand les couleurs et les valeurs de la République en vigueur sont respectées.

    Cette pétition fait suite à  l’amendement voté le mercredi 15 mai par le Sénat alors qu’il avait été rejeté par l’Assemblée Nationale qui  : “interdit aux parents d’accompagner leurs enfants lors des sorties scolaires lorsqu’ils portent “des signes religieux” : foulard, voile, kippa, la calotte, le Tsitsit, habit de Nonne, voile de soeurs chrétiennes , soutane, croix de Jésus …..

    Mais laissez ces femmes et hommes accompagnateurs (et trices) libres d’aller et venir afin de rendre service à l’école de la République en donnant un coup de main aux enseignants lors des sorties scolaires. L’Etat devrait les remercier et non pas les exclurent sachant qu’ils le font bénévolement. SOYONS UNIS ET DONNONS NOUS LA MAIN POUR ACCOMPAGNER ENSEMBLE NOS ENFANTS A L ECOLE.

    Cela est contraire aux valeurs de l’amour, de l’entraide et de la fraternité entre les êtres humains qui se doivent un respect mutuel quelque soit leurs appartenances (ou non) religieuses et sexuelles. 

    “La liberté commence où l’ignorance finit ‘ citation de Victor Hugo 1802-1885.

    Après le vote au Sénat, la loi n’est pas définitivement adoptée puisqu’elle doit repasser devant l’Assemblée nationale et le gouvernement s’est montré plus que réservé quant à son « interdiction légale », rappelant qu’elle contreviendrait à un avis du Conseil d’Etat. 

    Merci de signer cette pétition et la partager pour que les députés députés n’inscrivent pas cet amendement dans la Loi.

  2. Bonjour, non non non je suis absolument pas d accord, je veux pas de femmes voilées dans les sorties scolaires avec mes enfants, sinon je leurs interdit d y allé hélas pour eux, et non non non, la religion se pratique en privé, chez soi, pas besoin de s affiché dans les rues de la république française, ras le bol, vos voiles, vos djellaba etc, chez vous point

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*