Restez connecté

Actualité

Un maire FN évoque “le grand remplacement du porc” dans les cantines

La Rédaction D&M

Publié

le

Fin des menus dits de substitution dans les cantines des écoles de Beaucaire. C’est la décision que vient de prendre son maire Julien Sanchez. Cette commune du Gard proposait jusqu’à ce 1er janvier des plats alternatifs aux élèves les jours où du porc était servi, en l’occurrence les lundis.

L’édile défend en détails cette décision, justifiée par le refus d’une “intrusion du religieux dans l’enceinte des établissements scolaires”. “Je refuse d’assister au grand remplacement du porc à la cantine. Parce que je me suis bien rendu compte que d’année en année, de moins en moins de porc était servi”, affirme ainsi Julien Sanchez, dans une référence à la théorie complotiste du “grand remplacement” de l’écrivain d’extrême droite Renaud Camus.

“Astérix aurait assez mal pris la mise en place d’un menu de substitution quand il sert son sanglier. Et bien soyons aussi simples”, assume l’édile.

Conséquence de cette nouvelle décision aux relents islamophobe et identitaire : les élèves auront le choix entre manger du porc à la cantine ou s’organiser autrement. “Tout le monde est prévenu et ceux qui refusent que leurs enfants en mangent peuvent donc s’organiser autrement”.

Les plus lus

Nullam in felis libero eget neque. dapibus Donec