Restez connecté

Brèves

Dupont-Aignan aux imams de France : la “charte” ou le “charter”

La Rédaction D&M

Publié

le

Nicolas Dupont-Aignan tente d’exister politiquement. En meeting hier à la Mutualité à Paris, il a longuement évoqué l’Islam proposant de “signer un contrat avec les imams en six points”. Le député de l’Essonne et président du mouvement “Debout la France” en a précisé cinq : interdiction des financements de l’étranger, pas d’obligation du voile, possibilité de renoncer à la religion, égalité hommes-femmes, étourdissement des animaux avant l’abattage.

Et d’adresser un message aux imams de France : «Si vous acceptez ces six points et que vous les respectez, on ouvre la mosquée et on la surveille ! Si vous les refusez, eh bien, c’est charter !». Comme si tous les imams étaient des étrangers.

En septembre dernier, quatre mosquées de la 9ème circonscription de l’Essonne dont il est député ont déclaré NDA persona non grata suite à ses propos sur le burkini. Une déclaration que le candidat à la présidentielle semble avoir mal digéré.

“ALLEZ VOUS FAIRE CUIRE UN OEUF AVEC VOTRE CHARTE A LA NOIX !”

C’est la réponse que lui a adressé le professeur, conférencier et imam Noureddine Aoussat. “Quand ce guignol -parce que c’en est un en l’occurrence- NDA parle, en s’adressant aux imams “signer la charte ou le charter”, personnellement je trouve ça totalement révoltant et je tiens à lui dire haut et fort : Monsieur Nicolas Dupont-Aignan, allez vous faire cuire un œuf avec votre charte à la noix !”, écrit-il sur sa page Facebook.

Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Les plus lus

efficitur. odio quis tempus pulvinar elit. amet, id, Lorem elementum consectetur eleifend