300 signataires d’une tribune dont Sarkozy demandent à ce que des versets du Coran soient « frappés de caducité »

Un manifeste rédigé par l’ancien directeur de « Charlie Hebdo » Philippe Val et signé par 300 personnalités dénonce «le nouvel antisémitisme» en France marqué par la «radicalisation islamiste». Les signataires parmi eux trois anciens Premiers ministres (Valls, Cazeneuve, Raffarin) dénoncent le «silence médiatique» et une «épuration ethnique à bas bruit» dans certains quartiers.

Les signataires dont des islamophobes notoires demandant «que les versets du Coran appelant au meurtre et au châtiment des juifs, des chrétiens et des incroyants soient frappés de caducité par les autorités théologiques, comme le furent les incohérences de la Bible et l’antisémitisme catholique aboli par (le concile) Vatican II, afin qu’aucun croyant ne puisse s’appuyer sur un texte sacré pour commettre un crime.»

«Nous demandons que la lutte contre cette faillite démocratique qu’est l’antisémitisme devienne cause nationale avant qu’il ne soit trop tard. Avant que la France ne soit plus la France […] Lorsqu’un Premier ministre à la tribune de l’Assemblée nationale déclare, sous les applaudissements de tout le pays, que la France sans les Juifs, ce n’est plus la France, il ne s’agit pas d’une belle phrase consolatrice mais d’un avertissement solennel : notre histoire européenne, et singulièrement française, pour des raisons géographiques, religieuses, philosophiques, juridiques, est profondément liée à des cultures diverses parmi lesquelles la pensée juive est déterminante. »

«Dix pour cent des citoyens juifs d’Ile de France -c’est-à-dire environ 50.000 personnes- ont récemment été contraints de déménager parce qu’ils n’étaient plus en sécurité dans certaines cités et parce que leurs enfants ne pouvaient plus fréquenter l’école de la République. Il s’agit d’une épuration ethnique à bas bruit au pays d’Emile Zola et de Clemenceau.»

«Au vieil antisémitisme de l’extrême droite s’ajoute l’antisémitisme d’une partie de la gauche radicale qui a trouvé dans l’antisionisme l’alibi pour transformer les bourreaux des juifs en victimes de la société

«La bassesse électorale calcule que le vote musulman est dix fois supérieur au vote juif».

Parmi les signataires : Waleed Al-Husseini, Boualem Sansal, Jeanette Bougrab, Laurent Bouvet, Lydia Guirous, Laurent Wauquiez, Christian Estrosi, Eric Ciotti, Alexandre Devecchio, Gilles Clavreul, Habib Meyer, Frédéric Encel, Ivan Rioufol, Céline Pina, Alain Finkielkraut, BHL, Luc Ferry, Bernard de Villardière, Hassen Chalghoumi, le Grand Rabbin Haïm Korsia…

La liste complète ici.

La Rédaction D&M
A propos La Rédaction D&M 1626 Articles
Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

3 Commentaires

  1. Il n ont rien d autres à faire de leur temps ces gens là.
    Et c est bon tout le monde est fatigué d entendre parler d antisémitisme, c est toujours la mm histoire. Et aux peuples juifs, vs avez une mémoire bien séléctive. Je ne me rappel pas avoir appris à l école que les musulmans avait déssimer des millions de personnes de votre ethnie à l epoque d hitler. Mais à voir certains comportement, le passé n a laisser de lecons à personnes.

1 Rétrolien / Ping

  1. Le propos ignobles de Mohammed Guerroumi, un des signataires de la tribune de la honte - Central News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*