Valls veut « interdire tout signe religieux ostentatoire de la maternelle à l’université »

Manuel Valls continue de cracher son islamophobie de plateau en plateau. Depuis qu’il est redevenu député sans parti fixe en juin 2017, l’ancien premier ministre profite de la parole que lui donnent les médias pour faire monter la tension entre les différents composantes de la société française. Sa cible préférée : les musulmans. Dans sa dernière intervention sur une chaîne d’information, il suggère de modifier la constitution pour éradiquer toute visibilité religieuse (islamique, ndlr) « de la maternelle à l’université », dit-il. Pour lui, il n’existe pas de « radicalisme laïque » en France. Et de poursuivre : « Le risque que connaît la France, c’est celui de l’islam radical, pas celui d’une laïcité radicalisée ».

Il aurait suffi de quelques 150 voix aux dernières législatives pour mettre hors d’état de nuire le facho Manuel Valls. Mais les abstentionnistes de la première circonscription de l’Essonne en ont décidé autrement. Quel dommage !

La Rédaction D&M
A propos La Rédaction D&M 1626 Articles
Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

2 Commentaires

  1. Monsieur Valls a une ligne politique d’extreme droite. Il est un sioniste radical. Sous son gouvernement le chomage a augmenté, la dette a augmentée, il a fait augmenter le racisme, il veut se maintenir en politique comme moyen d’en vivre mais pas pour améliorer le sort des citoyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*