« Se lever avec deux automatiques à 30 cm de la tête et une mitraillette, chez ma mère qui est chrétienne… »

C’est l’histoire d’un jeune musulman de 22 ans victime de l’état d’urgence. Comme le rapporte L’Est Républicain, vendredi 4 décembre vers 2h du matin alors qu’il dormait chez sa mère à Fontaine près de Belfort, il s’est réveillé sur les cris des policiers et des différentes unités d’intervention comme cela se passe dans ce type de perquisition. «Se lever avec deux automatiques à 30 cm de la tête et une mitraillette, chez ma mère qui est chrétienne, ça terrorise. Depuis, j’ai du mal à dormir. Je suis tombé de haut.» Il a été placé en garde à vue à Belfort «mais on ne me reproche rien» assure le jeune homme de 20 ans.

Ecole primaire à Fontaine

Sauf que cette perquisition a jeté le trouble dans ce village de 630 habitants. L’appartement de sa mère chez il loge depuis deux ans est situé juste à côté de l’école primaire. Lundi, un parent d’élève prévient donc que l’un des occupants de l’appartement qui jouxte l’école, au-dessus du salon de coiffure, converti à l’islam, a fait l’objet d’une perquisition administrative le 4 décembre. Le lendemain, 7 enfants sur 90 sont absents. D’autres parents d’élèves ont menacé de ne plus ramener leurs enfants à l’école. Certains sont même allés jusqu’à appeler à un rassemblement jeudi matin devant l’école donc devant le domicile du jeune pour manifester leur inquiétude quant à sa présence près de l’école.

«cette proximité avec l’école n’est pas rassurante. Imaginez que ce monsieur soit agacé par le bruit dans la cour et qu’il ouvre le feu sur des enfants ! Les clients des terrasses, à Paris, n’avaient pas prévu ce qui leur arriverait le 13 novembre !», raconte une maman. Un insupportable amalgame qui traduit la situation du pays entre méfiance, suspicion et délation.

Comme toutes les autres perquisitions depuis le 13 novembre, date à laquelle l’état d’urgence a été décrété par le président François Hollande avec la bénédiction de la droite et l’extrême droite, celle-ci n’a rien donné. Elle a juste brisé une vie.

Contre ces abus, rejoignez LA COORDINATION DES MUSULMANS UNIS POUR LA DIGNITÉ !

Crédit photo : L’Est Républicain

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : actualité | islamophobie | événements | initiatives | révélations | Multimédia

1 Commentaire sur "« Se lever avec deux automatiques à 30 cm de la tête et une mitraillette, chez ma mère qui est chrétienne… »"

  1. C’est beaucoup plus grave que ça ! Imaginez ce jeune homme encore très jeune se réveiller avec des armes pointées contre lui! Ce sont les opérations inutiles, agressives et outrancières de la police qui créent la terreur. Jusqu’à preuve du contraire, ce jeune homme n’a rien fait que d’avoir une foi qui est de l’ordre de l’intime.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*