Projet de mosquée à Metz : des extrémistes de « Génération Identitaire » rebaptisent les rues de la ville

Ils n’agissent que la nuit lorsque les hommes dorment encore. Tel est le courage des extrémistes de « Génération Identitaire », un groupuscule prétendant défendre l’Homme blanc « face à la racaille », et les racines chrétiennes de l’Europe « face à l’islamisation ». D’ailleurs, les édifices religieux chrétiens sont l’un de leurs principaux emblèmes. Pas sûr qu’ils se réveillent dimanche matin après avoir passé la nuit à se soûler à La Traboule pour aller écouter la parole du Seigneur. Coquille vide!

image

Comme le 20 octobre 2012 à l’aube lorsque 70 fachos de ce groupe ont envahi la mosquée de Poitiers, ce samedi 19 octobre 2013, des militants de la section Lorraine de GI ont procédé à une opération de « sensibilisation » des messin(e)s contre le projet de grande mosquée qui semble sur les rails. Ainsi à l’abri des regards, ils ont rebaptisé les noms de certaines rues et places : on pouvait lire rue du Niqab, rue de la Charia, rue du Halal, rue de la lapidation, place de la Mosquée, place « Allah Akbar »,… Le panneau d’entrée de la ville, a lui, été cachée par une affichette « Metz-la-Mosquée ». Les photos de ces actes lâches et inutiles ont été publiées immédiatement sur la page Facebook du groupuscule!

imageimage

imageimage

« Génération Identitaire veut, par le moyen de ces actions spectaculaires, sensibiliser et éveiller la conscience de la population sur l’expansion grandissante du joug musulman sur notre quotidien », pouvait-on lire sur un post accompagnant les photos publiées sur les réseaux sociaux. Une plainte contre X pour «incitation à la haine raciale» a été déposée par la municipalité. Une enquête est en cours au commissariat de police de Metz. Les bandes de vidéosurveillance vont être exploitées.

«C’est assez consternant, clame Danielle Heber-Suffrin, adjointe au maire chargée de la sécurité. La Ville fera valoir ses droits pour éviter le renouvellement de ce genre de choses».

Par deux fois en 2011, les villes de Canteleu (février) et Saint-Martin-le-Vinoux (novembre) ont été victimes des mêmes actes islamophobes revendiqués par les identitaires pour protester contre les mosquées en chantier de ces deux villes.

Une manifestation contre le projet de mosquée est prévue pour ce samedi devant la mairie de Metz à l’appel de la mouvance identitaire et de « Résistance Républicaine ».

La Rédaction

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France (actualité des mosquées, projets, islamophobie, points de vue, multimédia ...)

1 Commentaire sur "Projet de mosquée à Metz : des extrémistes de « Génération Identitaire » rebaptisent les rues de la ville"

  1. Il faut interdire la manifestation contre le projet de mosquée prévue pour ce samedi devant la mairie de Metz. car le groupe <<Résistance Républicaine » est contre la liberté du culte et incite à la haine raciale et religieuse….

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*