Restez connecté

Actualité Monde

86 ans après, Sainte-Sophie redevient enfin une mosquée

La Rédaction D&M

Publié

le

Mosquée Sainte Sophie exterieur

Ce vendredi 10 juillet, le Conseil d’État turc a rendu sa décision à propos du statut de Sainte-Sophie. En retirant le statut de musée dont bénéficiait ce monument depuis 1934, le plus haut tribunal administratif du pays ouvre la voie à sa reconversion en mosquée. L’annonce a été faite par le président turc via un communiqué diffusé sur son compte twitter.

«Il a été décidé que Sainte-Sophie sera placée sous l’administration de Diyanet [l’Autorité des affaires religieuses] et sera rouverte aux prières», a annoncé M. Erdogan. «Nous allons accomplir ensemble les prières du vendredi à Sainte-Sophie le 24 juillet et l’ouvrir ainsi au culte [musulman]», a-t-il déclaré dans un discours ce vendredi soir, ajoutant que la mosquée «resterait ouverte à tous, Turcs et étrangers, musulmans et non-musulmans comme pour toutes les mosquées en Turquie».

La cour qui a annulé une décision gouvernementale de 1934 conférant à Sainte-Sophie le statut de musée, a expliqué que, dans les actes de propriété au nom de la Fondation Mehmet Fatih, du nom du sultan ottoman qui a conquis Constantinople en 1453, Sainte-Sophie était inscrite comme une mosquée et que cette qualification ne pouvait être modifiée.

Peu de temps après que la décision de la cour ait été rendue publique, l’appel à la prière du Asr a résonné suscitant la joie et l’émotion des centaines de fidèles qui se sont précipités devant la mosquée espérant pouvoir y prier. Pour l’instant, elle n’est pas encore ouverte.


UNE MOSQUÉE CONVERTIE EN MUSÉE PAR MUSTAFA KEMAL

Sainte-Sophie est un joyau architectural avec son immense coupole de trente mètres de diamètre et ses mosaïques. Édifiée au VIe siècle (532, après J-C) par l’empereur Justinien, la bâtisse fut le siège du patriarche orthodoxe de Constantinople jusqu’en 1453, l’année de la conquête de la ville par les Ottomans sous l’égide du Sultan Mehmet II (dit “Fatih”, le Conquérant). Celui-ci prit immédiatement la décision de la reconvertir en mosquée conservant le même nom “Ayasofia”. Par la suite, plusieurs modifications furent apportées à la basilique. Des travaux colossaux de restauration furent réalisés. Le 13 juillet 1849, la mosquée rouvre dans de fastueuses cérémonies.

À son arrivée au pouvoir, Mustafa Kemal Atatürk décide de poursuivre la restauration de Sainte-Sophie. En 1934, il décide de désaffecter le lieu de culte pour «l’offrir à l’humanité», il fait décrocher les grands panneaux circulaires portant le nom d’Allah, de Mohammed et des califes : Sainte-Sophie devient un musée !

86 ans plus tard, Ayasofya retrouve sa gloire, Al-Hamdulillah.

Mosquée Sainte Sophie interieur

Publicité
Je commente

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Publicité

CHRONIQUES SARRASINES

HISTOIRE

Publicité

Les plus lus