Restez connecté

Histoire

Robert de St Albans, croisé devenu musulman et soldat de l’armée de Salahuddin

La Rédaction D&M

Publié

le

Robert St Albans Salahuddin

Au Moyen-Âge, les croisés envahirent Jérusalem. La ville sainte conquise dans le sang par les croisés fut sous occupation de ces derniers durant 88 ans jusqu’à sa libération par le victorieux Salahuddin al-Ayyubi en 583 (AH) / 1187 (apr. J-C). Le noble caractère et l’héroïsme de ce dernier semblent avoir exercé une fascination particulière sur l’esprit des chrétiens de son temps; certains même des chevaliers chrétiens étaient si fortement attirés vers lui qu’ils ont abandonné la foi chrétienne et leur propre peuple et se sont joints aux musulmans.

Ce fut le cas d’un certain Robert de St Albans, templier anglais qui en 1185 (apr. J-C) abandonne le christianisme pour l’islam. Salahuddin lui donna en mariage sa nièce et lui confia une grande armée dont il devint le général. Deux ans plus tard, il prend part à la légendaire bataille de Hattin, assistant à la conversion à l’islam d’autres chevaliers du roi de Jérusalem, Guy de Lusignan. Sa conversion à l’islam causa une consternation importante parmi les chrétiens et mina le moral des Templiers. Peu après cette bataille, Robert de St Albans s’illustrait encore lors de la mémorable reprise de Jérusalem mettant fin au siècle de domination chrétienne sur la ville millénaire. Il décède peu de temps après en 1187 (apr. J-C).

Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Publicité
Je commente

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

eget adipiscing dictum dolor. neque. ante. nec justo Lorem fringilla leo luctus