Restez connecté

Histoire

Al-Ghafiqi, le grand ophtalmologue de Cordoue

La Rédaction D&M

Publié

le

Autrefois cité des lettres et des sciences, Cordoue donna au monde d’illustres savants qui ont largement contribué à la Renaissance de l’Europe médiévale à l’instar du grand chirurgien Al-Zahrawi, du géographe Al-Idrissi, du mathématicien Ibn Firnas premier homme à planer avec une aile qu’il avait fabriquée ou encore de l’ophtalmologue Al-Ghafiqi.

Ce dernier de son nom complet, Muhammad Ibn Qassoum Ibn Aslam Al-Ghafiqi est né à Belalcázar, entre la fin du XI et le début du XIIe siècle. On connaît peu de choses sur le début de sa vie, excepté le fait qu’il a suivi une formation médicale à Cordoue et à Bagdad, avant de retourner s’établir à Cordoue. Il est l’une des premières personnes à pratiquer une chirurgie oculaire devenant expert de l’opération de la cataracte et de l’iris. Son expérience, ses observations, ses conclusions et ses méthodes sont rassemblées et détaillées dans son célèbre ouvrage “Guide de l’oculiste” (Al-Murshid fi ‘l-Kuhh). Le manuscrit original est conservé dans la bibliothèque du Monastère-palais de l’Escurial. Une version française de la partie ophtalmologie du livre existe, traduite depuis le manuscrit original en 1933 par le médecin et orientaliste allemand Max Meyerhof. A noter que le terme espagnol “gafas” pour dire “lunettes”, tire son origine du nom Al-Ghafiqi.

Il meurt en 1165 à Cordoue. La ville de Cordoue a érigé un buste en son honneur en 1965, pour le septième centenaire de sa mort.

Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Publicité
Je commente

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

ut risus. vulputate, Phasellus id fringilla