Restez connecté

Actualité

Une salle de prière de Dreux ciblée par un incendie criminel

La Rédaction D&M

Publié

le

Les faits se sont passés il y a un mois, le 22 octobre en plein déferlement de haine médiatique contre la communauté musulmane de France. Mais ce n’est que ce jeudi que nous l’apprenons par le bias d’un article du quotidien l’Écho républicain consacré à la mobilisation des résidents du foyer Adoma de Dreux pour dénoncer l’insalubrité de leurs logements. Les locataires du foyer essentiellement des demandeurs d’asile, des travailleurs précaires et des chibanis réclament en également la réouverture de la salle de prière du foyer située au rez-de-chaussée de la résidence.

Dans la nuit du 22 octobre, vers trois heures du matin, un individu a pénétré dans la salle de prière puis il a incendié des livres du Coran posés sur une table. Les flammes ont noirci les murs. L’immeuble aurait pu s’embraser. La brigade de sûreté urbaine du commissariat de police a ouvert une enquête et elle a posé des scellés sur la porte de la salle, désormais interdite d’accès, précise le quotidien.

Les fidèles musulmans de cette résidence sont désormais privés de lieu de culte. Cette salle de prière qui existait depuis quarante ans permettait aux chibanis qui n’ont pas les moyens de se déplacer dans les autres mosquées de la ville, de pratiquer leur culte dans un lieu de proximité.

Crédit photo : L’Écho républicain

Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Publicité
Publicité

CHRONIQUES SARRASINES

HISTOIRE

Publicité Enter ad code here

Les plus lus