Restez connecté

Actualité Monde

14 août 2013, le massacre de la place Rabia-El-Adaouïa au Caire

La Rédaction D&M

Publié

le

Il y a six ans jour pour jour le 14 août 2013, débuta le pire massacre de l’histoire moderne de l’Egypte qui durera jusqu’au 16 août. Ordre est donné ce jour aux manifestants Pro Morsi qui campaient depuis le putsch du 3 juillet, sur deux places fortes de la capitale Le Caire, de se disperser.

Le refus de ces derniers de se plier aux ordres d’un pouvoir putschiste a provoqué la folie de celui-ci qui ordonna alors l’utilisation de la force armée pour déloger les manifestants. Le bilan est impressionnant : des centaines de morts (allant de 700 selon les autorités officielles jusqu’à plus de 2100 selon les associations des droits de l’Homme) et des milliers de blessés, la mosquée Rabia-El-Adaouïa est complètement brûlée.

Depuis ce massacre, Mohamed Morsi le président légitime est décédé en prison, des milliers d’autres égyptiens refusant la dictature ont été emprisonnés. Les condamnations à mort se comptent par milliers, un record dans l’histoire de ce pays devenu la risée du monde libre. La communauté internationale elle s’est montrée complice. Le tapis rouge est déroulé à Paris comme ailleurs pour le dictateur Abdel Fattah al-Sissi, sous François Hollande comme sous Macron. Tous, ils vantent un pouvoir sans “islamistes”.

EGYPT-POLITICS-UNREST

Massacre de Rabia au Caire Sissi

Massacre-de-Rabaa

Massacre de Rabaa Al Adawiyya

Massacre de Rabia au Caire Sissi 2

Massacre de Rabia au Caire

Les plus lus

mattis dapibus et, libero mi, tempus Lorem risus sed felis Donec tristique