Restez connecté

Actualité Monde

Chine : une mosquée vieille de 800 ans détruite par les autorités

La Rédaction D&M

Publié

le

En plus de la persécution des hommes, le régime de Pékin s’en prend aussi aux symbole islamiques dans le Turkestan Oriental occupé (province du Xinjiang). Les informations venant de cette région sont rares car les autorités tentent de tout verrouiller.

Spécialisé dans la dénonciation des camps de concentration en Chine, un étudiant d’origine chinoise, Shawn Zhang a publié le 2 avril un tweet dans lequel, il affirmait que la mosquée Aitika de Keriya vieille de 8 siècles avait été détruite par les autorités. Pour en arriver à cette conclusion, l’étudiant a comparé les images satellites disponibles sur Google Earth Pro. Ce logiciel permettant d’observer la Terre vue du ciel, dispose également d’un curseur chronologique pour voir l’évolution d’un même lieu à différents moments.

Les décodeurs de Libération (CheckNews) ont pu consulter les vues satellites depuis 2002. Comme on peut le voir sur ce GIF réalisé par CheckNews, le bâtiment disparaît entre le 3 novembre 2017 et le 12 mai 2018. La mosquée reste invisible sur les dernières images du 5 septembre 2018.

Une autre mosquée historique aurait été rasée par les communistes. Il s’agit de la mosquée de Kargilik. Le site bellingcat qui relaie cette conclusion s’appuie sur la comparaison des images satellites en utilisant divers logiciels spécialisés. L’édifice datant de plus de 500 ans aurait été détruit entre le 11 janvier et le 12 mai 2018.

Depuis 1997, la Chine a fermé 1200 mosquées, certaines ont été transformées en QG pour la Parti Communiste Chinois. Selon le “Congrès Mondial des Ouïghours”, la moitié des mosquées de cette région ont été détruites par les autorités.

La persécution des Ouïghours s’est intensifiée depuis deux ans. Plus d’un million de musulmans de cette ethnie turcophone sont internés dans des camps d’endoctrinement communiste. Privés de leurs droits les plus élémentaires, les hommes et les femmes qui s’y trouvent subissent torture physique et psychologique et sont forcés de manger du porc, de boire de l’alcool et de renier leur foi.

Les plus lus

Aliquam Curabitur consectetur accumsan quis, ut pulvinar libero. ante. nunc Nullam risus.