Restez connecté

Actualité France

Six demi-têtes de porc devant la future mosquée de Genlis

La Rédaction D&M

Publié

le

A peine annoncé, le projet de la future mosquée de Genlis rue de Dijon irrite déjà les islamophobes. Ce vendredi matin, six demi-têtes de porc ont été découvertes suspendues sur les grilles d’une maison récemment acquise par l’Association Socioculturelle et Cultuelle des Musulmans de Genlis (ASCMG) pour en faire un centre cultuel et culturel. Des pièces de charcuterie ont également été lancées dans la cour, rapporte le site du quotidien Le Bien Public.

Un acte condamné par le président de l’association Yassine Boudebza, qui a déposé plainte et par le maire Vincent Dancourt. Ces derniers ainsi que la gendarmerie se sont rendus sur place. Une enquête pour provocation publique à la discrimination ou à la haine raciale a été ouverte par la procureure de la République de Dijon.

Crédit photo : Radio France / Thomas Nouguaillon

Publicité
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Avatar

    Charles Martel

    13 janvier 2017 à 18 h 31 min

    Et le prêtre Jacques Hamel égorgé dans son église près de Rouen par des compatriotes à vous ! Ce n’est pas aussi grave sans doute … On n’oublie pas.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Publicité

CHRONIQUES SARRASINES

HISTOIRE

Publicité

Les plus lus