Restez connecté

Actualité France

A Épinay-sur-Seine, la préemption d’une mosquée par la mairie annulée par le tribunal

La Rédaction D&M

Publié

le

La Communauté d’Agglomération des Yvelines (CAMY) a enfin voté la vente de l’ancienne trésorerie à l’Association des Musulmans de Mantes Sud (AMMS) en vue de sa transformation en mosquée. La délibération a été votée mardi soir lors de la séance du conseil communautaire. Il y a quelques jours, le préfet des Yvelines, Erard Corbin de Mangoux avait demandé (au nom du libre exercice du culte) à la CAMY propriétaire du bien de vendre celui-ci à l’AMMS sans passer par la ville qui s’oppose farouchement à ce projet.

Vente-de-lancienne-trésorerie-de-la-CAMY-à-lAMMS

Séance du Conseil Communautaire de la CAMY, mardi soir

Si cette vente sonne comme un soulagement pour les musulmans de Mantes-la-Ville, le maire FN ne compte en rester là puisqu’il a promis d’utiliser le droit de préemption de la ville pour empêcher cette vente. Une manœuvre qui conduirait la commune devant le tribunal administratif et qui pourrait ne pas lui être favorable. Il existe un précédent.

A Epinay-sur-Seine (93), le maire Hervé Chevreau qui ne voulait pas de l’installation d’une mosquée indépendante sur sa commune avait usé de ce droit pour préempter un pavillon acheté par l’Union des Associations Musulmanes d’Epinay (UAME 93) pour l’aménager en mosquée. Finalement le tribunal administratif a récemment annulé la préemption du bien par la mairie et l’association est devenue propriétaire de celui-ci.

Centre Islamique Al Arqam

La Rédaction D&M

Crédit photo 1

Publicité
3 commentaires

3 Comments

  1. Avatar

    zorro

    20 mai 2015 à 21 h 04 min

    salam aleykoum

    contrairement à certaine mairie fachiste (fréjus,nice mantes -la ville ect… les tribunaux administratifs rejettent les droits de prémption et font respecter le droit de construire n’importe quelle culte y compris des mosquées.
    amine

  2. Avatar

    Philippe Mangé

    22 mai 2015 à 8 h 17 min

    Ah si seulement les Chrétiens d’Orient, chez eux, eux, pouvaient être aussi heureux que les musulmans chez nous, eux !

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus