Chine : une sculpture géante du Coran détruite et remplacée par un panneau de propagande communiste

Bilal Muezzin
  •  
  •  
  •  

En Chine, la “sinisation” de l’Islam passent par la destruction de ses symboles. Récemment, nous faisions état de la destruction des dômes et des minarets de plusieurs mosquées dont l’architecture est considérée comme “trop arabisante”. Il faut souligner que c’est l’ensemble des provinces qui est concerné par cette campagne et non seulement le Turkestan Oriental occupé (province de Xinjiang).

Ainsi, depuis quelques mois, des symboles de l’islam ont été retirés de plusieurs mosquées dans la province du Gansu et dans la région autonome hui du Ningxia. Cela fait suite à l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation sur les affaires religieuses l’an dernier. Depuis, la politique de «sinisation» et la campagne de «désarabisation» et de «désaoudisation» ont été largement encouragées dans toute la Chine.

Selon de nouveaux témoignages relayés par le très sérieux site Bitter Winter dédié à la défense de la liberté religieuse en Chine, une sculpture géante du Coran de 10 mètres de hauteur a été détruite en avril 2018 près de la ville de Wugang (province de Hunan) et remplacée par un panneau de propagande communiste.

Sculpture-de-représentant-le-Coran

Une sculpture de 10 mètres de haut représentant le Coran a été détruite en avril dernier à Minzu

Un-panneau-de-propagande
Un panneau de propagande a été installé sur le site où se trouvait la sculpture représentant le Coran


  •  
  •  
  •  
Bilal Muezzin
La Rédaction D&M
A propos La Rédaction D&M 1794 Articles
Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*