EN IMAGES. Avec sa grande mosquée, Malaga renoue avec son passé islamique

Travelmuz voyage éthique

Le 18 août 1487, à l’issue de de quatre mois de siège par les troupes du roi Ferdinand II d’Aragon, la ville de Malaga est reprise aux musulmans. Ses mosquées sont alors converties en églises. 521 ans plus tard, l’Islam fait son grand retour à Malaga. La Grande Mosquée Al-Andalus inaugurée en 2008 en est le signe.

Sa superficie de 4 000 m2 et sa capacité d’accueil (plus de 1 000 personnes) font de l’édifice l’une des principales mosquées d’Espagne aux côtés de celles de Madrid, Marbella, Grenade, et Fuengirola.

Doté d’une architecture mauresque avec un minaret de 25 mètres, le complexe dont le coût de construction remonte à 22 millions d’euros (financés par le royaume saoudien), comprend une garderie, un auditorium pour 200 personnes, trois salles de prières, une salle de réunion, des salles de cours, une bibliothèque et des classes d’arabe.

On estime que la communauté musulmane de Málaga compte entre 50 000 et 60 000 fidèles, la plus nombreuse d’Andalousie.

En 2003, Grenade a inauguré sa première mosquée, une première depuis 1492. A Séville, la communauté musulmane attend sa méga mosquée, un projet estimé à 60 millions d’euros.

Mosquée de Malaga

La Rédaction D&M
A propos La Rédaction D&M 1726 Articles
Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*