Des élèves musulmans refuseraient d’avoir des cours dans des classes comportant du mobilier rouge ?

Publicite ILEF

Après l’intox des barbus qui fouillent les cabas des jeunes femmes à la sortie des supermarchés pour vérifier qu’elles ont bien acheté Halal, voici cette fois une “note ultraconfidentiel” émanant des services de renseignements.

Europe 1 qui a pu consulté cette note reçue par ailleurs par le cabinet du président de la République et différents ministères cite un cas étrange. “L’exemple le plus frappant, le plus nouveau, signalé dans cette note, est celui d’élèves qui refusent d’avoir cours dans des classes comportant du mobilier rouge, jugé “haram”, c’est-à-dire interdit par le Coran”. Le site précise que ce cas a été signalé dans un établissement du Nord de la France sans toutefois préciser le nom de l’établissement ni le nom de la ville où celui-ci se situe.

Un autre étrange cas est cité. Celui des mamans d’élèves du quartier de Lille Sud “surprises en train de distribuer des tracts devant l’école élémentaire pour réclamer la séparation des garçons et des filles dans l’école au nom du Coran”.

La note mentionne également un cas qui reste à vérifier “A Mulhouse, une élève de primaire (CM1/CM2) est rentrée d’un cours de sport en état de déshydratation. L’élève était au bord du malaise et refusait de boire de l’eau. Malgré le caractère d’urgence, le père a refusé d’autoriser la directrice à faire boire sa fille sans en référer à l’imam”.

La Rédaction D&M
A propos La Rédaction D&M 1671 Articles
Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*