L'expatriation au Royaume-Uni

L’islamophobie tue

Les six victimes de l’attentat contre le Centre Culturel Islamique de Québec ont été identifiées. Un suspect a été par ailleurs interpellé. Alexandre Bissonnette (27 ans) est décrit par la presse canadienne comme un militant de “droite, pro-Israël, pro-Trump et anti-immigration”. Sur son profil Facebook (avant sa suppression), on pouvait y lire des publications parlant du Front National et de Marine Le Pen, dont la page facebook faisait d’ailleurs partie des pages “aimées” par l’assassin tout comme celle de Tsahal et Trump.

Hier soir, des milliers de personnes se sont rassemblées à proximité de la mosquée visée pour rendre hommage aux victimes de ce massacre qui a secoué tout un pays. Le premier ministre du Canada Justin Trudeau ainsi que le maire de la ville de Québec ont pris part au rassemblement en soutien à la communauté musulmane.

L’attentat a fait au total six morts et 19 blessés dont certains sont un état critique, comme Saïd El Amari, père de quatre enfants.

Les six victimes qui ont perdu la vie dans cet attentat, laissent derrière eux 17 orphelins. Ils ont été identifiées comme suit :

Khaled Belkacemi (60 ans) : chercheur et professeur à l’université de Laval. Il était père de deux enfants adultes.

Karim Hassane (41 ans) : cet informaticien de formation laisse derrière lui trois fillettes de 9 ans, 8 ans et 15 mois.

Azzedine Soufiane (57 ans) : Propriétaire de l’épicerie-boucherie Assalam à Sainte-Foy. Il était père de trois enfants, âgés de 15 ans, 13 ans et 6 ans.

Aboubaker Thabti (44 ans) : père d’un garçon de 11 ans et d’une fillette de 3 ans.

Mamadou Tanou Barry (42 ans) : père de trois enfants.

Ibrahima Barry (39 ans) : père de quatre enfants.

Crédit photo : Olivier JEAN / La Presse

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M

Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

2 Commentaires sur "L’islamophobie tue"

  1. STOP AUX CRIMES HAINEUX ET RACISTES .
    STOP A L’ISLAMOPHOBIE.

  2. Stop aussi à la christianophobie en France et ailleurs, massacre et génocide de chrétiens en Syrie, Irak, Pakistan.
    Charniers découverts récemment au moyen orient, églises et lieux de culte brûlés, exposés, pillés dans des lieux ou vécurent les premiers chrétiens d’Orient et les premiers occupants de ces territoires.
    Car si le meurtre de musulmans innocents est condamnable et révoltant, celui de chrétiens paisibles et innocents aussi.
    Pas de discrimination positive.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*