L'expatriation au Royaume-Uni

Saccagée en décembre, une salle de prière d’Ajaccio à nouveau profanée

Dimanche cette salle de prière du quartier Saint-Jean d’Ajaccio avait ouvert ses portes au public comme 150 autres mosquées à travers la France. Une journée couronnée de succès puisqu’une cinquantaine d’habitants avaient fait le déplacement pour apporter leur soutien à la communauté musulmane locale dont la salle de prière avait été saccagée courant décembre par des manifestants suite à l’agression de deux pompiers dans le quartier.

Portes ouvertes mosquée d'Ajaccio

Ce lundi matin, c’est une tête de sanglier qui a été découverte devant la porte d’entrée du lieu de culte. Une enquête pour « dégradations » a été ouverte par le parquet d’Ajaccio, rapporte Corse Matin.

Vendredi dernier, c’est la Grande Mosquée de Perpignan qui a été prise pour cible avec un acte similaire. En plus d’une tête et des pattes de sanglier jetées dans l’enceinte de la mosquée, des inscriptions racistes comme « dehors » ou des croix gammées ont été taguées sur les murs de l’édifice.

Crédit photo

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à réagir à cet article "Saccagée en décembre, une salle de prière d’Ajaccio à nouveau profanée"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*