L'expatriation au Royaume-Uni

Bergerac : un homme excite les riverains contre la future mosquée

Un collectif des riverains du Tounet s’oppose au projet de construction d’une mosquée dans la zone résidentielle du Tounet, à Bergerac.

Pétition de riverains contre la future mosquée de Bergerac

Une pétition imprimée en 500 exemplaires et distribuée en moins de 48 heures. L’instigateur de cette pétition, Christian Peyrouny, souligne qu’il n’a rien contre l’édification d’une mosquée sur le principe mais que sa construction dans cette zone pavillonnaire ne s’y prête pas. Les moyens d’accés des futurs pélerins dans cette zone ne sont absolument pas configurés en ce sens. D ‘aurtant plus qu’aucune concertation avec les riverains n’ a été organisée pour faciliter et éclairer les choses.

Déterminé à empêcher l’installation d’une mosquée dans la rue du Tounet, ce collectif des riverains appelle les signataires de la pétition à se rendre dans les bureaux de la mairie de Bergerac ou de la Communauté d’agglomération bergeracoise (CAB), pour participer à l’enquête publique en cours jusqu’au 27 juillet.

Source

Crédit photo

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M

Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

3 Commentaires sur "Bergerac : un homme excite les riverains contre la future mosquée"

  1. Quand il s’agit d’une église ou d’une synagogue ces riverains sont muets comme une carpe.
    les responsables associatifs de ce projet doivent débattre avec les habitants de la ville et les rassurer .
    Il faut aussi préciser à certains riverains que la liberté de culte éxiste aussi pour les musulmans.

  2. Chers « Riverains » du Tounet.

    Savez-vous seulement que vous habitez sur un ancien marais, qui a été en grande partie asséché par la construction de la rocade ? Le terme de « zone résidentielle » dans ce secteur me semble un peu pompeux ! La présence d’un dépôt de ferraille, pour ne pas dire d’ordures, dans ce même secteur depuis des lustres vous gênerait-il moins que la présence d’une mosquée ? Une mosquée, même modeste, serait-elle plus vilaine qu’une chapelle ou une église ? A voir le nombre de touristes français qui les admirent quand ils sont à l’étranger, j’en doute.
    Pour ma part, étant athée et français de souche, et pas un partisan du maire actuel, tant que le minaret ne sera pas plus haut que le clocher, et que le muezzin ne fera pas plus de bruit que les cloches des églises, cela ne me gêne pas. Je pense que les musulmans de Bergerac auront à cœur de bien tenir « leur mosquée », et qu’elle ne gâchera pas le paysage, surtout du côté des derniers « clapiers » construits.
    Quant aux problèmes de circulation, s’il se font sentir, vous serez les premiers à bénéficier des aménagements qui s’imposeront ! il faut positiver Monsieur Peyrouny, pourquoi voir le mal partout ? Ce sont vos « affaires immobilières » qui vous préoccupent ? En grattant bien, vous allez bien finir par trouver à bouffer à votre fain ?
    Qui le sait ? peut-être qu’un jour « Le Tounet » sera rendu célèbre par sa mosquée, et non plus par son ferrailleur, et vous verrez alors vos impôts fonciers monter en flèche, comme le minaret !!! N’est-ce pas Monsieur Peyrouny ?
    Allez, petit bourgeois, dormez en paix, le temps que cette mosquée soit achevée, avec un peu de chance, et à moins d’un miracle vous aurez fait la connaissance d’Allah… au cimetière, où vous vous entendrez comme larrons en foire, pour aller « foutre le souk » dans le carré juif !
    Ce qui est certain, c’est avec une mosquée à côté de chez vous, vous n’aurez plus à faire circuler une autre pétition contre l’implantation d’un élevage de porcs au Tounet, ou alors dans ce cas, vous pouvez compter sur l’appui des musulmans !!!

    Satanas, qui se charge de vous ridiculiser

    • Peyrouny Christian | 14 juillet 2015 at 13 h 57 min | Répondre

      Satanas,
      Puisque vous semblez vouloir donner des leçons, sachez que le ferrailleur achève son déménagement, que la zone humide existe toujours et que la zone verte attenante qui est au cœur des polémiques et qui attise les convoitises est encore le lieu d’abreuvoir des cochons sauvages. Ce lieu, selon nos recommandations, pourrait être conservé afin de créer un parc pour enseigner à nos enfants la biodiversité.
      Mais parlons des valeurs républicaines que vous semblez ignorer. Ne critiquez pas vos concitoyens en vous cachant derrière un pseudonyme. Alors que l’on voit Daniel Garrigue pérorer dans les journaux avec son opération « pied d’immeuble », saviez-vous que la charte des Conseils de quartier qu’il a lui-même édité impose la concertation ? Si cela avait été réalisée il n’aurait pas pu faire semblant d’ignorer que ce quartier était avide de tranquillité comme en témoignent les 200 pétitions déjà reçues.
      Enfin puisque vous comparez les nouvelles constructions avec des clapiers, reconnaissez qu’en terme de parité, il serait malvenu d’offrir 6000 m² à un prix bradé pour 125 croyants. En agissant ainsi la Mairie spolie la collectivité. Savez-vous ce que délit d’initié veut dire ? Connaissez-vous les textes de la loi de 1905 ? L’article L. 1511-3 du code général des collectivités territoriales ? Alors quand on bafoue les règles de droit et de démocratie et que l’on profite de la période estivale pour lancer la révision du PLU on ne peut plus s’étonner de constater que ce sont désormais tous les habitants de la CAB qui se sentent concernés.
      Enfin, j’espère que derrière ce masque se cache une femme car si c’est le contraire j’aurai peine à croire que vous en n’ayez !
      Alors un peu de courage, plutôt que de jouer les Corbeaux, assumez vos écrits ou mieux encore, rencontrez-moi, j’aurai plaisir à m’entretenir avec vous. Dans le cas inverse, épargnez-moi une réponse anonyme je n’ai pas pour habitude de converser avec des pleutres.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*