L'expatriation au Royaume-Uni

Tir à balles réelles contre une mosquée en construction à Carpentras

Dans la nuit de dimanche à lundi, le chantier de la deuxième mosquée de Carpentras (Vaucluse)a subit un tir à balles réelles. Un projectile a transpercé une vitre de ce bâtiment qui n’est pas encore ouvert au public. L’impact a été découvert par les ouvriers du chantier lundi matin, au premier étage de l’édifice.

Tir à balles réelles contre une mosquée de Carpentras

Un acte condamné par les responsables locaux du culte musulman et par le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve, soulignant dans un communiqué “la détermination totale du gouvernement à assurer la sécurité des lieux de culte de toutes confessions”. Une plainte a été déposée par les responsables de l’Association

Ce nouvel acte islamophobe intervient à une dizaine de jours du début du mois de Ramadan. L’an dernier déjà à la même période, la grande mosquée de Carpentras avait été taguée de “islam hors de France”. En octobre 2013, des inscriptions nazies et des croix gammées avaient été découvertes sur les murs de ce même édifice.

Il y a quelques jours, une croix gammée a été peinte sur la porte d’entrée de la salle de prière de la ville d’Oloron (Pyrénées-Atlantiques). On a appris par ailleurs que la mosquée Adda’wa de Paris, provisoirement installée Porte de la Villette a été victime dans la nuit de samedi à dimanche, d’un incendie probablement d’origine criminelle selon les responsables des lieux.

Les nazillons souhaitent “bon ramadan” aux citoyens musulmans de ce pays, qui ne demandent rien d’autre que de vivre leur religion librement et en toute tranquillité.

La Rédaction D&M

Crédit photo

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M

Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

1 Commentaire sur "Tir à balles réelles contre une mosquée en construction à Carpentras"

  1. Encore un acte terroriste identitaire raciste que les médias a caché.
    Honte aux médias.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*