Fréjus : la justice autorise la reprise des travaux de la mosquée

Publicite ILEF

Le tribunal administratif de Toulon a suspendu ce vendredi l’exécution de l’arrêté interruptif des travaux pris par le maire de Fréjus le 17 novembre dernier. David Rachline avait estimé que le démarrage des travaux s’est fait en dehors du délai imparti par le permis de construire délivré en 2011.

La légalité de cet arrêté sera examiné ultérieurement par la justice administrative, saisie sur le fond par l’Association El Fath, porteuse du projet. En attendant, l’association avait demandé la suspension de l’exécution de l’arrêté contesté.

Les travaux peuvent donc reprendre. Une bonne nouvelle pour les musulmans de Fréjus. Il y a quelques jours, des propos violents diffusés dans un reportage de France 2 ont été tenus par des sympathisants du maire frontiste, demandant notamment la « destruction de la mosquée ».

Mosquée de Fréjus

C’est la deuxième bonne nouvelle du jour. Ce matin le tribunal administratif de Strasbourg a condamné le maire islamophobe de Hayange à un an d’inéligibilité le privant par conséquent de son poste de maire.

La Rédaction D&M

Publicite ILEF
La Rédaction D&M
A propos La Rédaction D&M 1652 Articles
Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*