L'expatriation au Royaume-Uni

Bulgarie – Des nationalistes tentent de prendre d’assaut une mosquée, 120 interpellations

120 personnes qui tentaient d’attaquer une mosquée Bulgare vendredi ont été interpellées par la police. Les incidents qui se sont déroulés dans la ville de Pvoldiv dans le sud du pays ont fait plusieurs blessés parmi les “manifestants”, les passants et la police. Des actes de vandalisme qualifiés de “pogrom” par le mufti général de ce pays qui compte 13% de musulmans, soit le taux de population musulmane le plus élevé de l’Union européenne.

La mosquée de Plovdiv

La mosquée de Plovdiv

Auparavant, quelque 2.000 manifestants s’étaient donnés rendez-vous devant le tribunal de Plovdiv. La justice y examinait en appel la demande du mufti, de voir restituer à sa communauté la mosquée de la ville proche de Karlovo, qui avait été nationalisée au début du 20e siècle. Ils se sont dirigés ensuite vers la mosquée de la ville où des vitraux ont été brisés avec des pierres et des pétards avant de défiler devant le consulat de Turquie, jetant des pétards, sans faire de dégâts.

La mosque de Karlovo

La mosquée de Karlovo

La Bulgarie est régulièrement le théâtre d’attaques racistes et islamophobes. Les mouvements nationalistes et néonazis se multiplient. Le parti politique ultra-nationaliste et ouvertement raciste et islamophobe Ataka a fondé, lors des élections présidentielles de 2006, son programme électoral sur la promesse par son leader, Volen Siderov, de «transformer les tsiganes en savon» (référence aux camps d’extermination nazis).

La Rédaction

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M

Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

1 Commentaire sur "Bulgarie – Des nationalistes tentent de prendre d’assaut une mosquée, 120 interpellations"

  1. Le parti politique ultra-nationaliste et ouvertement raciste et islamophobe Ataka a fondé, lors des élections présidentielles de 2006, son programme électoral sur la promesse par son leader, Volen Siderov, de «transformer les tsiganes en savon» (référence aux camps d’extermination nazis).
    que fait le gouvernement pour éviter une guerre civile et religieuse?
    Et aussi l’Union Europénne incapable de mettre hors d’état de nuire ces fanatiques et groupuscules fashistes qui pulullent dans toute l’Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*