L'expatriation au Royaume-Uni

Mayotte – Une tête de porc devant une mosquée

L’islamophobie s’exporte à Mayotte, département français d’Outre-Mer où plus de 90% de la population est de confession musulmane. Une mosquée de Dzaoudzi Labattoir en Petite Terre a été victime d’un acte de profanation dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier. Mercredi matin au premier jour de l’an, les fidèles découvrent une tête de porc devant le lieu de culte.

Mosquée-de-Labattoir-2

C’est la première fois qu’un tel acte lâche et inutile se produise sur cette île paisible de l’Océan Indien. Les musulmans de Mayotte sont sous le choc.

Dans un communiqué, le préfet de Mayotte, Jacques Witkowski a condamné « fermement » cet acte. Il a ajouté que « cet acte est choquant et indigne à Mayotte, comme il le serait partout ailleurs » et qu’il partage l’émotion de la population face à ces faits inacceptables. Une enquête a été ouverte et les témoins sont invités à contacter la gendarmerie.

Une profanation le premier jour de l’année d’une mosquée d’Outre-Mer, à combien donc de profanations s’attendre en France métropolitaine dans les prochains jours et semaines ? L’année dernière, pas plus de 42 mosquées ont été la cible d’actes islamophobes. Le laxisme des autorités est un facteur encourageant ce type de fait. Les mosquées sont vivement invitées à installer des caméras de vidéosurveillance pour dissuader les vandales de s’adonner à leur rituel.

Une marche géante a rassemblée des milliers de personnes ce samedi dans les rues de petite-Terre pour dénoncer l’acte de profanation.

La Rédaction (via zinfos974.com)

Crédit photo

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à réagir à cet article "Mayotte – Une tête de porc devant une mosquée"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*