L'expatriation au Royaume-Uni

Nice (06) : le maire veut mettre fin au projet de la future grande mosquée

Il avait déclaré il y a un an : « Tant que je serai maire, le Centre Ennour n’ouvrira pas »! Christian Estrosi, le maire UMP de la cinquième ville française compte aller jusqu’au bout de sa promesse, et ce, à six mois des élections municipales. L’édile vient d’inscrire à l’ordre du jour du conseil municipal du 11 octobre 2013, une délibération de Déclaration d’Utilité Publique (DUP) qui sera présentée au Préfet des Alpes-Maritimes dans le but de procéder à l’expropriation de l’immeuble du Centre Ennour au motif d’en faire une crèche.

Dans un communiqué mise en ligne samedi par de l’Association Socio-Culturelle et Cultuelle de Nice-La Plaine, celle-ci « exprime ses ses regrets pour le manque de dialogue du Maire et son indignation et affiche une volonté et une détermination sans faille pour poursuivre la réalisation du projet qui répond à un besoin et à une demande des musulmans de Nice-ouest ».

Bien que le nombre de musulmans à Nice soit élevé (plus de 60.000 membres), il n’existe pas de grande mosquée contrairement aux autres grandes villes françaises. Les 17 lieux de culte musulmans que compte Nice sont TOUS des salles de prière (caves, garages, …) pouvant accueillir au grand maximum 5.000 fidèles. À l’étroit dans leurs salles, les fidèles se retrouvent à prier chaque vendredi et lors des grands rassemblements dans les rues. Des prières de rue qui ne dérangent donc ni les identitaires niçois ni le maire UMP. Pourtant, son parti les avait interdit en septembre 2011 suite à un « débat » provoqué par les islamophobes du Front National.

LE FUTUR CENTRE ENNOUR

Centre Ennour de Nice

La mosquée en question est en travaux depuis un an et avait reçu l’accord de la mairie pour les travaux de rénovation (8 juin 2012). Il s’agit d’un ancien restaurant appartenant à un homme d’affaires saoudien sis dans la Plaine du Var, le quartier d’affaire de Nice-La Plaine. Le futur Centre Ennour (« la lumière » en arabe) devrait abriter une salle de prière pour hommes, une salle de prière pour femmes, des salles d’ablutions, un restaurant Halal, une bibliothèque et des salles de cours (soutien scolaire, enseignement de l’arabe). Le tout sera réparti sur un rez-de-chaussée et un sous-sol, pour une capacité d’accueil totale de 1.000 fidèles environ. Selon l’association, les travaux en cours répondent à toutes les normes d’hygiène et de sécurité. Un comité de soutien au projet vient d’être crée et l’association compte aller jusqu’au bout des travaux.

Dalil Boubakeur, « recteur » de la Grande Mosquée de Paris et président du CFCM, a exprimé son accord avec la position de la ville de Nice, a insisté lundi Christian Estrosi lors d’une conférence de presse.

Reportage France 3 Côte d’Azur (05/10/12)

La Rédaction

LIRE NOTRE DOSSIER : CES MAIRES QUI S’OPPOSENT À LA CONSTRUCTION DES MOSQUÉES… LA LISTE (UTILE POUR 2014)

EMPLACEMENT DU CENTRE ENNOUR


Agrandir le plan

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à réagir à cet article "Nice (06) : le maire veut mettre fin au projet de la future grande mosquée"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*