L'expatriation au Royaume-Uni

La semaine du Val-de-Marne (2) : la Grande Mosquée d’Orly

Ce deuxième article de “la semaine du Val-de-Marne” est consacré à la présentation de la mosquée d’Orly, la deuxième grande mosquée du département après celle de Créteil (que nous avons présenté dans notre précédent billet).

image

PLUS DE PHOTOS SUR NOTRE COMPTE FLICKR

Ce lieu de culte a vu le jour en 2002 après plusieurs années d’effort. Le projet a été porté par l’Association Socio-Culturelle et Cultuelle des Musulmans d’Orly qui gère toujours la mosquée. Le site web de l’association nous fait un résumé de l’historique du projet de 1997 à 2010, année d’inauguration d’un institut du Saint Coran, qui s’ajoute à la mosquée :

“Parti d’un constat et d’une réalité quant à la multi-diversité des orlysiens et orlysiennes, le projet d’un lieu de culte en direction des musulmans d’Orly commença dès lors à effleurer les esprits. C’est au début des années 90 que la question mûrit peu à peu pour commencer concrètement à éclore en 1996. Ainsi, s’en est suivi plusieurs démarches administratives et des négociations auprès de la municipalité d’Orly pour en premier lieu l’obtention d’un terrain et par la suite le permis de construire.

En parallèle, des réunions régulières entre les responsables et les fidèles, étaient mis en place pour exposer le projet et leurs finalités tout en sollicitant l’adhésion et la contribution de tous. Fort de leur persévérance et de leur dévouement, les membres pionniers de l’ASCM réussiront le 19 Novembre 1997 à obtenir de la municipalité la mise à disposition de la communauté musulmane, un terrain de 660 m², dans le cadre d’un bail en location avec une option importante, celle de l’achat. Ce terrain se situe à l’entrée de la ville d’Orly et à la limite de la ville avoisinante, Choisy-le-Roi. Puis, quelques années plus tard, le souhait des dirigeants et celui de toute la communauté se réalisa : le terrain fût acheté, et aujourd’hui est bel et bien la proporiété de l’ASCM, association des musulmans d’Orly.

C’est donc en 2002 que les fruits des efforts communs ont pu être récoltés avec l’inauguration du centre. La même année, l’école «BADR» voit le jour pour l’apprentissage et la promotion de la langue arabe en direction de tout public et tous niveaux.

Fort de son élan , en 2008 elle ouvre également un Institut des Sciences Islamique (ISIO) proposant une formation complète et progressive des sciences religieuses et l’année suivante, elle inaugura sa bibliothèque médiathèque accessible à tous.

Les projets fleurissent au fil du temps et se renouvellent d’année en année, le dernier en date l’ouverture en cette rentrée 2010 d’un Institut d’apprentissage du Saint Coran.”

En apparence, rien ne peut distinguer cet édifice de deux étages des bâtiments alentours si ce n’est un croissant accolé sur une petite tour au sommet de la mosquée, la nuit, il s’illumine d’une lumière verte visible depuis loin. Le bâtiment sur trois niveaux comprend deux salles de prière (pour hommes et femmes), des salles d’ablution, une bibliothèque, des bureaux, des salles de cours. Comme le site l’indique, en plus du lieu de culte (mosquée) proprement dit, il existe aussi deux structures à vocation éducative : l’Institut des Sciences Islamiques et l’Institut du Saint Coran. On peut s’y ressourcer spirituellement et culturellement. L’association dispose d’un site internet très développé et régulièrement mis à jour. D’ailleurs, elle fait partie rares mosquées en France à diffuser le sermon du vendredi en direct sur leurs sites.

ADRESSE DE LA MOSQUÉE
Association Socio-Culturelle et Cultuelle des Musulmans d’Orly (ASCM)
9, avenue Marcel Cachin
94310 Orly
Tél : 0982220180
Site Web : http://www.ascm-orly.fr

La Rédaction

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M

Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à réagir à cet article "La semaine du Val-de-Marne (2) : la Grande Mosquée d’Orly"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*