Restez connecté

Actualité Monde

Une mosquée officielle à Athènes, une première depuis deux siècles

La Rédaction D&M

Publié

le

C’était la seule capitale européenne à ne pas posséder une mosquée. Le ministère grec de l’éducation et des affaires religieuses a annoncé, samedi 27 juin, que la première mosquée officielle d’Athènes depuis l’indépendance du pays en 1822, devrait ouvrir «à la fin de l’automne ». Son inauguration a été repoussée à cause de l’épidémie du coronavirus.

L’édifice construit avec des fonds d’État pourra accueillir 350 personnes. Cela reste toutefois une mosquée précaire au vu du nombre de musulmans vivant dans la capitale grecque, estimé à 250 000 personnes. Jusqu’ici, les seules mosquées présentes en Grèce étaient installées dans la région frontalière avec la Turquie, où réside une minorité turque de 150 000 personnes. Ailleurs dans le pays, les musulmans, en grande partie des réfugiés et des migrants, utilisent des lieux de culte improvisés, souvent dans des appartements, des garages ou des caves. On en recense 70 environ dans la capitale.

L’aboutissement de ce projet n’a pas été une chose facile pour la communauté musulmane d’Athènes. Il faut dire qu’il a suscité une forte opposition de la part de l’Église Orthodoxe, pour qui un lieu de culte musulman sur les terres orthodoxes ravive le souvenir de la présence ottomane en Grèce de 1458 à 1821. D’ailleurs, le premier projet qui date du début des années 2000 a été mis en échec par l’Eglise. De même, elle a pu obtenir la suppression du minaret et de l’appel à la prière pour la nouvelle mosquée.

Mosquée Athènes

Crédit photos : efsyn.gr / lifo.gr

Publicité
Je commente

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Publicité

CHRONIQUES SARRASINES

HISTOIRE

Publicité

Les plus lus