Restez connecté

Actualité Monde

La plus grande mosquée de Djibouti construite par la Turquie

La Rédaction D&M

Publié

le

Mosquée Abdülhamid II Djibouti

La plus grande mosquée de Djibouti, dont la construction a été lancée il y a quatre ans par la fondation turque Diyanet, devrait ouvrir ses portes plus tard ce mois-ci. Le complexe couvre plus de 13 000 mètres carrés et constituera le plus grand monument de la capitale et de sa région immédiate. La mosquée comprend deux minarets de 46 mètres de haut, un dôme de 27 mètres et des murs ornés de calligraphies ottomanes classiques. Les matériaux, notamment ceux destinés à la décoration intérieure ont été importés de Turquie.

“Notre fondation continue de préserver l’héritage de nos ancêtres sur le sol africain. La mosquée et le complexe Abdülhamid II contribueront à renforcer les liens religieux, historiques et culturels entre les peuples d’Anatolie et d’Afrique. Ce sera un symbole d’unité et de paix”, a déclaré le directeur de la fondation Mehmet Savaş Polat au quotidien Daily Sabah.

Depuis plusieurs années maintenant et sous l’impulsion du gouvernement d’Ankara, plusieurs mosquées ont été construites par la Turquie en Afrique. En décembre 2013, Bamako inaugurait la première mosquée d’architecture ottomane en Afrique de l’ouest. Au Ghana, la Turquie a également financé une des plus grandes mosquées de l’ouest africain située dans la capitale Accra.

LA PROVINCE ÉTHIOPIENNE DE L’EMPIRE OTTOMAN

La mosquée, qui porte des caractéristiques distinctives de l’architecture ottomane, doit son nom au dernier sultan ottoman Abdulhamid II. Cette mosquée se veut être un symbole des liens historiques qui unit les deux pays. Rappelons que l’Empire Ottoman eût autorité sur cette région pendant plus de 4 siècles. On appelait alors toute cette région située le long de la la côte soudanaise et jusqu’à la Somalie, la province éthiopienne de l’Empire Ottoman (Habeş Eyâleti). Celle-ci avait pour capitale le port de Suakin.

Crédit photos : Türkiye Diyanet Vakfi

Publicité
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Avatar

    Mohamed

    6 décembre 2019 à 14 h 20 min

    Désolé, cette contrée de la Corne d’Afrique n’a jamais été une province éthiopienne. Il faut relire l’histoire de cette région avant de cautionner des appellations contre-historique. L’Ethiopie n’a jamais existé. Elle a acquis cette configuration actuelle avec l’appui du colonialisme du 19ème siècle européen.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Publicité

CHRONIQUES SARRASINES

HISTOIRE

Publicité Enter ad code here

Les plus lus