Restez connecté

Actualité Monde

Au Yémen, 144 enfants meurent chaque jour dans l’indifférence

La Rédaction D&M

Publié

le

La guerre au Yémen est entrée dans son 1000e jour il y a une semaine. Le bilan est désastreux : un million de cas de choléra (faisant plus de 2 000 victimes depuis fin avril), six enfants qui meurent par heure, 3 millions de déplacés et 12 000 morts et blessés et 80 % des habitants démunis : cette guerre oubliée a plongé ce pays l’un des plus pauvres au monde, dans une grave crise humanitaire. Une crise provoquée par un blocus conséquent de la coalition entravant l’acheminement de carburants, l’accès aux soins et à la nourriture.

Selon l’ONU et les ONG, c’est “pire crise humanitaire au monde” et des millions de personnes sont directement menacées par la famine. Près de 18 millions de personnes ont besoin d’aide alimentaire. Et parmi eux, plus de 11 millions sont dans un besoin aigu. C’est un million de plus que l’année dernière.

Ajoutant à cela les nombreuses victimes civiles qui tombent sous les raids d’une coalition menée par l’Arabie Saoudite et financée par les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France. Rien que pour la journée de mardi, 64 civils dont plusieurs enfants ont péri sous les bombes saoudiennes. La première attaque contre «un marché populaire très fréquenté» dans la province de Taëz a tué 54 personnes, dont huit enfants. La deuxième a tué 14 personnes d’une même famille dans la province de Hodeida, qui borde la mer Rouge.

Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Publicité
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Avatar

    zorro

    1 janvier 2018 à 18 h 05 min

    Stop à la guerre au Yemen pour 2018 inch’ALLAH…..

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Publicité

CHRONIQUES SARRASINES

HISTOIRE

Publicité Enter ad code here

Les plus lus