Restez connecté

Actualité Monde

À Istanbul, première lecture du Coran dans Sainte-Sophie depuis 85 ans

La Rédaction D&M

Publié

le

Vendredi soir, une lecture du Saint Coran a eu lieu pour la première fois en 85 ans dans l’enceinte de la basilique Sainte-Sophie, monument emblématique d’Istanbul devenu un musée après avoir été une église puis une mosquée. La récitation a lieu lors de l’inauguration d’une exposition ayant pour thème “L’amour du Prophète”, à laquelle assistaient des responsables turcs dont le chef de l’agence des affaires religieuses de Turquie, Mehmet Gormez.

Ali Tel, imam d’une mosquée d’Ankara a assuré la récitation

UNE MOSQUÉE CONVERTIE EN MUSÉE PAR MUSTAFA KEMAL

Sainte-Sophie est un joyau architectural avec son immense coupole de trente mètres de diamètre et ses mosaïques. Édifiée au VIe siècle (532, après J-C) par l’empereur Justinien, la bâtisse fut le siège du patriarche orthodoxe de Constantinople jusqu’en 1453, l’année de la conquête de la ville par les Ottomans sous l’égide du Sultan Mehmet II (dit « Fatih », le Conquérant). Celui-ci prit immédiatement la décision de la reconvertir en mosquée conservant le même nom « Ayasofia ». Par la suite, plusieurs modifications furent apportées à la basilique. Des travaux colossaux de restauration furent réalisés. Le 13 juillet 1849, la mosquée rouvre dans de fastueuses cérémonies.

À son arrivée au pouvoir, l’ultra-laïc Mustafa Kemal Atatürk décide de poursuivre la restauration de Sainte-Sophie. En 1934, Atatürk désaffecte le lieu de culte pour «l’offrir à l’humanité», il fait décrocher les grands panneaux circulaires portant le nom d’Allah, de Mohammed et des califes : Sainte-Sophie devient un musée! Effacer l’identité musulmane de l’empire, tel était l’objectif premier d’Atatürk. Cela passe d’abord par l’abolition du Califat en 1924. Quatre ans plus tard, il supprime l’alphabet arabe. Mais les temps ont changé depuis.

Une nouvelle renaissance islamique souffle sur Istanbul.

Mosquée-Sainte-Sophie

© Todd Kohlbush

La Rédaction D&M

Les plus lus

id, ut lectus libero Curabitur porta. suscipit consequat. id dictum venenatis risus