Restez connecté

Actualité France

“Tant que je serai maire, il n’y aura pas de mosquée, parce que ma France, elle est catholique”

La Rédaction D&M

Publié

le

“Ce qui est presque dommage, c’est qu’on ait appelé trop tôt les secours!”. C’était la phrase choc prononcée par le maire de la ville varoise de Roquebrune-sur-Argens (13.000 habitants) après un incendie qui s’est déclenché dans un camp rom de sa ville. Le 12 novembre dernier lors d’une réunion de quartier, Luc JOUSSE aurait donc regretté que des roms n’aient pas péri dans cet incendie. Un comportement lamentable qui ne secoue visiblement pas les charlatans de la République. Si des propos pareils avaient visé la communauté juive, un séisme politique nationale aurait secoué les quatre coins de l’hexagone.

Luc Jousse

Lors d’une deuxième réunion organisée le 27 novembre, L’édile s’en prend à nouveau aux roms. Un habitant l’interpelle sur une éventuelle mosquée dans sa commune, le maire lui répond : “Tant que je serai maire, il n’y aura pas de mosquée, parce que ma France, elle est catholique”. Une déclaration très applaudie comme on peut l’imaginer, le Var étant l’un des fiefs de la droite et l’extrême droite. Des propos qui nous rappellent d’autres, ceux du maire islamophobe de Nice, Christian Estrosi qui avait déclaré : “Tant que je serai maire, le Centre Ennour n’ouvrira pas”. Des propos à mettre également en lien avec ceux du maire de Mulhouse “Il n’y aura pas de mosquée à la Mer Rouge” à propos d’un projet d’une mosquée “turque” dans la ville alsacienne.

À moins de 4 mois des élections municipales, certains élus sont prêts à tout pour se faire réélire. Vous savez ce qui vous reste à faire ! Il y a 2014 pour ceux qui souhaitent en finir avec cette racaille politicienne.

La Rédaction

Crédit photo

Les plus lus

porta. Praesent Aliquam commodo quis tempus ut amet, Donec velit, Donec