Arabie Saoudite : des milliers d’imams démis de leurs fonctions pour « extrémisme »

La purge continue au royaume des Saoud. Selon le ministre saoudien des affaires étrangères, Adel Al-Joubeir « des milliers d’imams ont été démis de leurs fonctions pour extrémisme », « nous ne pouvons tolérer la propagation de la haine, ni financer l’idéologie qui l’alimente ». Il s’exprimait dimanche devant les journalistes russes à Moscou en marge de la visite officielle du roi Salman le week-end dernier.

Selon lui, la lutte contre l’extrémisme passera nécessairement par la « modernisation du système éducatif » du royaume. Une « modernisation » de la société en partie déjà entamée avec l’autorisation donnée aux femmes de conduire, l’autorisation de la diffusion de la musique sur les chaînes publiques, l’autorisation de la mixité pour la première fois lors des festivités de la « Fête Nationale » le 23 septembre dernier.

Début septembre, une quarantaine de prédicateurs, journalistes et personnalités influentes mais pas très favorables au régime, ont été mis sous les verrous.

La Rédaction D&M
A propos La Rédaction D&M 1626 Articles
Journal des Mosquées de France : Actualité | Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*