L'expatriation au Royaume-Uni

Dissolution du mouvement du moine bouddhiste islamophobe Ashin Wirathu

Bonne nouvelle. Le mouvement birman « Ma Ba Tha » dirigé par le moine bouddhiste extrémiste Ashin Wirathu, connu pour sa haine envers les musulmans, vient d’être officiellement dissous. C’est une décision de la haute assemblée bouddhiste de Birmanie.

«Il est interdit pour toute personne ou groupe d’entreprendre quelques actions sous la bannière de Ma Ba Tha», est-il écrit dans cette lettre. «Toutes les pancartes de Ma Ba Tha dans le pays doivent être retirées d’ici au 15 juillet au plus tard», est-il encore précisé.

Depuis son monastère de Mandalay, Wirathu (48 ans) attise l’islamophobie à travers le pays, provoquant campagnes de diffamation et de boycott, incendies de mosquées et assassinats de musulmans birmans, notamment des Rohingyas, une minorité de l’ouest du pays, fortement persécutée. En 2013, le journaliste David Aaronovitch écrivait à son propos : «L’Hitler de Birmanie est bouddhiste et ses juifs sont les musulmans rohingyas». En juillet 2013 le magazine Time le met à la une comme étant «le visage de la terreur bouddhiste».

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

1 Commentaire sur "Dissolution du mouvement du moine bouddhiste islamophobe Ashin Wirathu"

  1. Honte à ces moines tueurs .

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Inline
Inline