VIDÉO. La police ferme la grande mosquée de Clichy-la-Garenne

La fermeture de la grande mosquée de Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine) est toujours en cours ce mercredi matin. La police s’est déployée en force au 15, rue d’Estienne d’Orves pour déloger les occupants et évacuer le matériel. Une trentaine de fidèles organisent un sit-in à l’intérieur de la mosquée.

Cette mosquée ouverte en 2013 était menacée de fermeture depuis plusieurs mois par la municipalité « Les Républicains » qui projette de transformer le bâtiment en médiathèque. L’Union des Associations Musulmanes de Clichy (UAMC) qui gère la mosquée n’a jamais accepté cette décision.

En mai 2016, une manifestation devant la mairie avait réuni plusieurs centaines de fidèles pour protester contre cette décision d’un maire (proche de Bruno Le Maire) qui doit pourtant son élection à la communauté musulmane. En juin 2015, il remporte l’élection partielle après l’annulation de l’élection municipale de 2014, remportée par un socialiste.

LES MUSULMANS NE SONT QUE LOCATAIRES DU BÂTIMENT

En fait, les associations gestionnaires ne sont propriétaires. En octobre 2012, la municipalité socialiste rachète un ancien garage pour le prix d’un million d’euros puis engage des travaux de 2M d’euros. L’espace cultuel devait être soumis à un loyer d’environ 2.800 euros mensuels. La mairie PS avait signé avec les deux associations un bail précaire de deux ans, renouvelable une seule fois. Le but est que les associations récoltent pendant cette période les 3M d’euros nécessaires au rachat des murs et du terrain.

Le maire actuel ne veut donc pas reconduire le bail qui est arrivé à terme en juin 2016 et promet de récupérer le local pour en faire une médiathèque. C’est chose faite désormais.

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : actualité | islamophobie | événements | initiatives | révélations | Multimédia

13 Commentaires sur "VIDÉO. La police ferme la grande mosquée de Clichy-la-Garenne"

  1. La fin du bail était fixée, dès le départ, à 4 ans après sa signature en 2013 : 2 ans renouvelables une seule fois, d’après l’article. Les 4 ans ont passé, c’est tout. Il ne saurait donc s’agir d’ « islamophobie ». En aucune façon. Les associations locataires, dont l’UAMC, n’ont à s’en prendre qu’à elles-mêmes de n’avoir pas fait le nécessaire pour acquérir un lieu de culte permanent durant le délai de 4 ans que leur avait donné la municipalité.
    La communauté musulmane de Clichy-la-Garenne est seule responsable de ses ennuis ! En effet, la municipalité socialiste a dépensé 3 millions d’euros pour que celle-ci ait un lieu de culte provisoire, en attendant qu’elle finance l’acquisition du terrain et du bâtiment … après quoi, la communauté a voté pour « les républicains (sic) » ! A ce petit jeu, celle-ci a perdu son âme et ses espoirs. Souhaitons qu’elle retienne la leçon !

  2. Je comprends que vous réagissiez sur le mot « islamophobie », effectivement absent de l’article. Cependant, cet article a été repris ailleurs à titre de preuve (supplémentaire!) d’une « islamophobie » permanente et généralisée en France. Il n’est donc pas suffisamment clair à ce sujet.
    .
    Notamment, vous avez écrit, en reprenant les mots des protestataires :
    – « L’Union des Associations Musulmanes de Clichy (UAMC) qui gère la mosquée n’a jamais accepté cette DÉCISION »
    et :
    – « En mai 2016, une manifestation devant la mairie avait réuni plusieurs centaines de fidèles pour protester contre cette DÉCISION du maire »
    … alors qu’il ne s’agissait nullement d’une « décision » de qui que ce soit, mais de la stricte application du bail, signé par l’UAMC elle-même. Et celle-ci ne peut « gérer la mosquée », puisque le bâtiment n’est plus une mosquée depuis la fin du bail.
    .
    Votre mise au point finale, bien que louable, est fort brève et ne met pas suffisamment en évidence la mauvaise foi des revendications et protestations de l’UAMC. Elle ne précise pas non plus ce qui concerne la communauté musulmane de Clichy-la-Garenne, et tout particulièrement la « trentaine de fidèles [qui] organisent un sit-in à l’intérieur » de l’ex-mosquée : est-elle manipulée faute d’information fiable, ou manipulatrice cachant les conditions fixées dans le bail ?

  3. Claire VOAILLANT | 23 mars 2017 at 7 h 32 min | Répondre

    Je viens de découvrir l’article. Si ce qui a été dit par les autorités est vrai, prenez vos cliques et vos claques et partez. Depuis quand le musulman manifeste et pire, conteste une décision qui va contre lui. Si l’occupation est illégale, arrêtez. Ouvrez un peu vos mains, au même titre que vous payez 30e/mois pour internet, mettez 30e/mois pour acheter une propriété, ce qui est votre droit. Toujours à essayer de dépendre des autres qui en plus ne vous aiment pas. En 3 ans et sur une base de 300 personnes, vous aurez un bâtiment ou une maison. Et arretez les projets inutiles au million d’euros. Une mosquée est un lieu de prière et non une oeuvre architecturale, un rectangle de 4 murs avec un toit plat, une façade en harmonie avec les constructions locales et pas de minaret, un grand parking (très important) pour ne pas déranger les voisins et empiéter sur leurs droits. Voilà comment la chose devrait se faire. Quand à prier dans la rue, si c’est pour provoquer, c’est honteux surtout pendant cette periode plus que nauséabonde. Changez par vous même et vous verrez le changement.

    • Ces propos n’ont aucun rapport direct avec le problème de l’ex-mosquée de Clichy-la Garenne, thème de l’article. Il s’agit d’un discours-bateau, toujours le même, que ce genre de personne peut ressortir chaque fois qu’il est question d’une mosquée ou d’un manque de lieu de prière musulman. Il leur suffit d’y plaquer quelques bouts de phrase correspondant plus ou moins vaguement à l’article commenté. Je renverrais volontiers à Claire Vaillant sa dernière phrase : « Changez [par] vous-même, et vous verrez le changement » chez ces musulmans que vous « n’aimez pas ». Claire Vaillant, ne croyez surtout pas représenter tous « les autres » (les non-musulmans ?). La prochaine élection présidentielle vous prouvera que vous ne représentez qu’une minorité des Français… Dieu (Jéhovah ou Allah) merci !

      • Erratum : Dans mon commentaire ci-dessus, à la place de « Claire Vaillant », lire « Claire Voaillant ». Mes excuses à l’intéressée.

  4. Bien dit Mme Voaillant c’est la juste analyse et le meilleur des conseils et il est déjà cité dans nôtre livre saint le coran (rien ne changera autour de viis si vous ne changez pas ce qui a dans vos fonds)

  5. Mme Voaillant a parfaitement raison surtout en faisant allusion au prix payé pour les abonnements téléphones/internet et autres gadgets high-tech (dont certains prix sont juste astronomique pour ce que c’est réellement) !

    Si seulement les musulmans étaient moins dans le consumérisme de masse la somme nécessaire pour l’acquisition du lieu en question aurait été faite depuis bien longtemps !

    Quand à la réaction de la « rédaction D&M » au propos de Mme Voaillant, sans commantaires…

  6. Il ne faut pas compter sur le politique pour laisser le temps de réunir la somme et renouveler les bails. Je crois que tout est là. C’est un cas fréquent. Nombre de musulmans ont eu des batons se sont fait avoir en comptant dessus. On promet dans un but électoraliste puis le suivant fait le contraire de son prédécesseur. Il ne faut compter sur personne et certainement pas sur le politique.
    Que les musulmans ne se laissent pas impressionnés par le bla bla et les commentaires nauséabonds. Ils sont à ignorer.

  7. Je me demande si le plus consternant est de lire des commentaires absurdes ou le fait de les voir approuvés.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*