L'expatriation au Royaume-Uni

La Grande-Bretagne pourrait recourir à une loi du Moyen Âge pour juger ses « djihadistes »

C’est ce qu’a fait savoir le ministre des affaires étrangères du Royaume il y a quelques jours. Une loi promulguée en 1351 sous le règne d’Edouard III pourrait être utilisée pour condamner pour haute trahison les citoyens anglais qui ont rejoint l’Etat islamique.

Retour au Moyen Âge pour la GB

«Nous avons remarqué que certaines personnes avaient juré allégeance à ce qu’ils appellent l’Etat islamique. Cela pose la question de leur loyauté envers ce pays, et de savoir s’ils sont coupables de trahison», a déclaré Philip Hammond, le ministre britannique des Affaires étrangères au Parlement le 16 octobre.

Le gouvernement estime à 500 le nombre de citoyens britanniques dans les rangs de l’Etat Islamique, mais ce chiffre serait beaucoup plus grand selon les analystes. Les condamnations pour haute trahison – un crime puni de mort jusqu’en 1998 – sont rares dans l’histoire britannique. William Joyce (plus connu sous le nom de Lord Haw Haw), un propagandiste qui animait des émissions radiophoniques pro nazies pendant la Seconde guerre mondiale fut la dernière personne a être exécutée outre-Manche.

Comme quoi, rien n’est impossible lorsque l’occident se sent menacé. Utilisera-t-il un jour l’arme atomique contre ses ennemis ?!

La Rédaction D&M

A propos de l'auteur

La Rédaction D&M
La Rédaction D&M
Journal des Mosquées de France : Actualité | #Islamophobie | Événements | Histoire | Chroniques | Éducation | Spiritualité

Soyez le premier à réagir à cet article "La Grande-Bretagne pourrait recourir à une loi du Moyen Âge pour juger ses « djihadistes »"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*